Rétrospective 2014 : l’album photos de Facebook fait débat

Régulations
facebook

L’app de Facebook, « Year in Review », constitue automatiquement sous forme d’album photos une rétrospective de cette année. Une maladresse pour ceux dont 2014 est synonyme de cauchemar…

Facebook pensait bien terminer l’année en proposant à ses membres un nouveau service, « Year in Review » : leur rétrospective personnalisée de 2014, générée automatiquement sous forme d’album photos, grâce aux clichés et publications publiés et partagés durant cette année sur le profil de l’utilisateur.

Une fois constitué, cet album est publié sur le mur Facebook des membres, avec cette phrase d’accroche : « J’ai passé une super année ! Merci d’y avoir contribué ».

Une intention qui peut sembler louable, mais qui a tourné au vinaigre et a attisé la colère et la tristesse d’un père de famille endeuillé, Eric Meyer, consultant Web designer, dont la petite fille de 6 ans est morte des suites d’une tumeur cancéreuse au cerveau cette année.

En effet, l’algorithme mis en place par Facebook pour détecter et regrouper les images d’un utilisateur a choisi de mettre en couverture de l’album 2014 d’Eric Meyer la photo de sa fille décédée, publiée d’abord dans un article sur son blog, qui a été partagé de nombreuses fois sur le réseau social.

Dans un billet publié sur son blog, il dénonce la maladresse de Facebook et de son initiative de rétrospective.

Une fois l’album constitué, Eric Meyer a reçu plusieurs sollicitations de la part de Facebook pour le visualiser et le mettre en avant sur son fil d’actualités.

« Pour ceux qui ont connu la mort d’un être aimé, qui ont passé du temps à l’hôpital, qui ont divorcé, ont perdu leur travail, ou ont été touchés par de multiples crises, nous ne voulons alors en aucun cas regarder en arrière et revivre l’année passée . Me montrer le visage de Rebecca et dire « J’ai passé une super année, merci d’y avoir contribué ! » ne va pas. Cela passerait mal si cela venait d’un humain. Mais venant d’un code informatique, c’est seulement un manque de chance », souligne-t-il.

Jonathan Gheller, chef de produit pour Facebook et responsable de l’application « Year in Review » a tenu à présenter ses excuses pour avoir ravivé, sans le vouloir, sa douleur d’avoir perdu sa fille.

« Cette application contente beaucoup de personnes, mais dans ce cas, notre application a engendré plus de peine que de joie », a –t-il expliqué au Washington Post.

 

Quizz ITespresso.fr : Avez-vous entendu parler du nouveau Facebook ?

 

Crédit image : aradaphotography – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur