Rise tire le constat de son échec face à Intel

Mobilité

La fabricant de puces va se retirer du marché des PC, révèle le Wall Street Journal. Il met le cap sur le marché des décodeurs Internet.

Intel compte un concurrent de moins sur le marché des PC. Le Wall Street Journal annonce que Rise ne pense plus pouvoir rivaliser avec les cadences imposées par Intel et AMD. Ses puces ne dépassent pas 250 MHz, contre 733 MHz pour celles d’Intel.

Rise avait pourtant publié un ambitieux calendrier en mai dernier. La firme espérait pouvoir livrer ce trimestre des versions cadencées à 466 MHz de ses processeurs mP6II, pour concurrencer les Celeron d’Intel sur le marché des ordinateurs d’entrée de gamme. C’est le second fabricant de puce à se retirer cette année du marché des PC, après National Semiconductor. Ce dernier a cédé la technologie de processeurs de Cyrix au taiwanais Via pour se concentrer, lui aussi, sur les puces embarquées et les décodeurs Internet.

National Semiconductor dispose d’une sérieuse longueur d’avance sur Rise, grâce à sa maîtrise des puces tout en un (System on a chip) qui lui permettent d’intégrer la plupart des fonctions d’un ordinateur dans un seul ongle de silicium.

En savoir plus:


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur