Roaming : Free va réseauter en République tchèque

CloudOpérateursRéseaux
free-republique-tcheque

La République tchèque rejoint la liste des territoires couverts par l’offre d’itinérance de Free Mobile, avec les mêmes conditions que les huit destinations déjà incluses.

Pays par pays, Free effeuille son offre d’itinérance mobile. L’opérateur a intégré, dans son forfait à 19,99 euros TTC par mois, le roaming depuis la République tchèque.

Sa brochure tarifaire a été réactualisée pour l’occasion. Synthétisées en page 5, les conditions applicables à l’offre sont les mêmes que pour les huit destinations déjà incluses : accessible à condition de disposer d’au moins 60 jours d’ancienneté, le “Pass République tchèque” est valable à raison de 35 jours par année civile. Il permet d’émettre et de recevoir des communications (appels voix, SMS/MMS illimités) vers la France, mais aussi en local, le tout sans surcoût. Pour l’Internet mobile, les consommations restent décomptées de l’enveloppe de base – soit 3 Go par mois – avec un débit réduit à 128 kbit/s au-delà.

Une fois les 35 jours écoulés (est décomptée comme “jour” chaque tranche de 24 heures pendant laquelle au moins une communication est effectuée depuis l’une des destinations incluses dans le roaming forfaitaire), on repasse au tarif “classique”. C’est-à-dire, en République tchèque, 0,27 euro la minute pour des communications voix en local ou vers la France (2,19 euros pour le reste du monde) et 7 centimes pour les appels entrants, avec une facturation à la seconde au-delà des 30 premières secondes indivisibles. Si la réception de SMS reste gratuite, l’envoi revient à 0,08 euro. C’est 51 centimes par MMS, entrant ou sortant. Même prix pour un mégaoctet de données.

Free adopte une stratégie sensiblement différente de celle de ses concurrents, qui privilégient plutôt une approche globale en couvrant sans délai l’ensemble de l’Europe. Illustration chez Bouygues Telecom, qui propose 1 Go de données à consommer en plus de la voix dans son offre B&You… mais aussi en direction des entreprises. SFR préfère jouer la carte du forfait dédié tout en ouvrant ses formules Carré à l’international. Comme le note Silicon.fr, Orange réserve pour sa part le roaming européen aux forfaits haut de gamme.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Free ?

Crédit illustration : Vector Icon – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur