Rumeur de cession autour de Business Objects

Cloud

Selon Le Figaro, une banque d’affaires est chargée d’organiser la vente de
l’éditeur français. SAP serait bien placé.

Business Objects, prédateur ou proie ? Selon l’édition du Figaro datée du samedi 15 septembre, Business Objects a mandaté la banque d’affaires Goldman Sachs pour organiser sa cession. Cinq candidats seraient sur les rangs, dont SAP.

L’éditeur allemand, qui est le grand rival d’Oracle dans le secteur des bases de données, serait le mieux placé. Toujours selon le quotidien, SAP et Business Objects pourraient entrer dans des négociations exclusives dans les prochaines semaines “en vue d’une cession rapide”.

Business Objects fait régulièrement l’objet de rumeurs récurrentes liées à un rapprochement comme Oracle, SAP, ou IBM. Dimanche 16 septembre au soir, le groupe français n’avait pas officiellement réagi aux éléments diffusés dans la presse.

Rappelons que la semaine dernière, l’éditeur se trouvait encore en situation d’acheteur en annonçant la prise de contrôle de Fuzzy Informatik, une société allemande qui édite des solutions de gestion de la qualité des données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur