Rumeurs iPhone 7 : les sous-traitants asiatiques d’Apple en profitent en Bourse

BourseEntrepriseMobilitéSmartphones
rumeurs-iPhone-7-sous-traitants-asiatiques-apple-Bourse
4 1

Foxconn, Pegatron, TSMC…Plusieurs sous-traitants IT surfent en Bourse en raison d’un engouement lié à la sortie du prochain iPhone.

Ca s’agite en Bourse sur fond de rumeurs en lien avec le lancement d’un iPhone 7 dont on prévoit la mise en orbite dans le courant de l’automne.

La prochaine conférence de la communauté des développeurs d’Apple (WWDC, du 13 au 17 juin à San Francisco) tend également à rendre les investisseurs fébriles.

Selon le journal Economic Daily News de Taïwan, les titres des sous-traitants asiatiques d’Apple tendent à gonfler sur fond de rumeurs de précommandes d’iPhone 7.

Alors que le smartphone nouvelle génération n’a pas été officiellement présenté par la firme de Cupertino.

Les rumeurs se fondent sur le recrutement en masse actuellement en cours pour l’usine de production de Foxconn (propriété de Hon Hai Precision Industry) à Zhengzhou (centre-est de la Chine) et chez Pegatron. Ces deux sous-traitants high-tech asiatiques sont régulièrement sollicités pour la montée en charge dans la fabrication des nouveaux iPhone.

Apple prévoit-il déjà une bonne cuvée 2016 pour l’iPhone 7 ? On évoque au moins 72 millions de pré-commandes pour le démarrage alors que des analystes tablaient initialement sur 65 millions d’unités.

Plusieurs sous-traitants (Foxconn, Pegatron mais aussi TSMC pour la fourniture de semi-composants ou Catcher Technology pour les coques) surfent en Bourse sur cette engouement relatif à la sortie du prochain iPhone.

Macworld.co.uk a récemment assuré qu’Apple pourrait lancer un iPhone 7 avec une déclinaison iPhone 7 Plus (« iPhone Pro ? »). Alors que la sortie des derniers modèles – iPhone 6s et son pendant 6s Plus – remonte à septembre 2015.

Les derniers résultats financiers d’Apple devraient pourtant refroidir les ardeurs en Bourse.
Sur le deuxième trimestre de son exercice fiscal (janvier – mars 2016), un volume de 51,1 millions d’iPhone a été écoulé dans le monde, contre 61,1 millions sur cette même période l’an passé. Comparé au T1 2016, la claque est encore plus vertigineuse : 74,7 millions.

Quant au titre Apple au Nasdaq, il effectuerait une relative remontée. Après avoir connu des sommets en avril à 112 euros, il est tombé à 90 euros le 12 mai pour remonter vers le seuil des 100 dollars depuis (96,43 dollars hier).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur