SaaS : Microsoft donne le coup d’envoi d’Online Services

Cloud

L’éditeur officialise sa gamme de services hébergés pour les entreprises. Pour un tarif allant de 2,5 à 15 dollars par utilisateur et par mois.

Après un pré-lancement en mars aux Etats-Unis, Microsoft vient de lever le voile sur Online Services, une nouvelle gamme de services en ligne dédiée aux entreprises de toutes tailles, à l’occasion de sa conférence partenaires annuelle à Houston.

Selon Microsoft, Online Services, proposée sur le Web, s’inscrit dans sa stratégie S+S consistant à allier les logiciels à déployer sur site et les services. “Même les apôtres des services en ligne comme Google ont des offres en mode déconnecté, a d’ailleurs souligné Jean-Christophe Pitié, le directeur marketing de la Division Office System de Microsoft France, lors d’une conférence téléphonique le 7 juillet.

La nouvelle gamme comprend cinq applications en ligne, dédiées aux professionnels : Exchange Online (messagerie), SharePoint Online (collaboration et gestion documentaire), Office Communications Online (communication et présence), Office Live Meeting (téléconférence) et Dynamics CRM Online (une offre de gestion de la relation client jusqu’ici réservée au marché nord-américain). Microsoft Exchange Filtering, un antispam, est également proposé en complément.

En anglais à l’automne; en français début 2009

Ces solutions, qui pourront être commercialisées par les partenaires de Microsoft, seront hébergées par Microsoft. “Elles seront disponibles dès cet automne en langue anglaise”, affirme Jean-Christophe Pitié. Avant de préciser qu’une version française sera offerte courant 2009, entre mars et avril.

En terme de prix, l’accès à l’ensemble de la plateforme sera facturé 15 dollars par utilisateur et par mois aux Etats-Unis. Chaque produit pourra aussi faire l’objet d’une souscription séparée. L’utilisation de la messagerie reviendra à 10 dollars par utilisateur et par mois. Sharepoint Online sera lui proposé pour 7 dollars, et Office Communications Online sera offerte pour 2,5 dollars.

Pour faciliter son déploiement en entreprise, chaque souscription ouvrira droit à une “console d’administration permettant aux administrateurs de configurer les comptes”, assure Jean-Christophe Pitié. Reste maintenant à voir si les services offerts seront suffisamment différenciés des offres Live dédiées au grand public pour justifier un abonnement. “Il y aura bien sûr des gens qui vont utiliser les deux, reconnaît Gwénaël Fourré, chef produit communications unifiées chez Microsoft France, tout en affirmant que ces deux gammes n’ont pas du tout le même positionnement”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur