Safer Internet Day : de grands acteurs IT se mobilisent pour la protection de l’enfance

Marketing

Orange, Google, Facebook…Une batterie d’initiatives prises en France, en Europe et dans le monde visent à sensibiliser parents et enfants sur les dangers du Web.

On trouve une multitude d’initiatives éparses en ce jour du Safer Internet Day (7 février 2012).

Une journée internationale dédiée à la sensibilisation du grand public sur les menaces du Web et à la protection des internautes (en particulier les jeunes).

La Commission européenne recense une centaine d’opération dans ce sens dans une trentaine de pays en Europe.

C’est la neuxième édition et 70 pays y prennent part dans le monde.

C’est le réseau INSAFE, qui supervise la journée au niveau de l’Union européenne.

Il prend en charge la coordination d’une trentaine de centres nationaux du programme européen au nom d’un “Web à visage humain”.

Pour illustrer le cas de la France, Bruxelles cite le cas des aventures de Vinz and Lou pour la tranche d’âge 7-12 ans à découvrir sur Internet.

Entre fin 2011 et début 2012, près d’une trentaine de groupes Internet avaient adopté une convention avec la Commission européenne au nom d’un Internet plus responsable vis-à-vis des mineurs (les “ICT Principles”).

Trois compagnies à mi-chemin entre l’Internet et les télécoms ont rejoint le mouvement : Stardoll (communauté en ligne), Skyrock (radio et sites Internet communautaires) et Telecom Italia (opérateur télécoms).

Pour accompagner les efforts émanant du secteur privé, Bruxelles compte dévoiler un vaste plan pour protéger l’enfance sur Internet dans le courant du printemps 2012.

Avec l’essor des réseaux sociaux (Facebook en particulier) et de la révision de la directive des données personnelles, on espère une impulsion originale qui prennent en compte ce contexte des usages du Web communautaire et de la nécessité de renforcer la vie privée sur Internet.

Un groupe télécoms comme Orange profite de ses implantations internationales pour organiser une série d’initiatives locales visant à sensibiliser sur le thème de la protection des jeunes sur Internet.

En France, Orange organise un chat live vidéo mardi soir sur le thème : “comment aider les plus jeunes à profiter sereinement du monde numérique”.

Plus impliquant, l’opérateur compte annoncer un nouveau système de contrôle parental pour les téléphones portables le 9 janvier.

Et des “ateliers de sensibilisation” à destination des parents sur l’utilisation des réseaux numériques par les adolescents sont prévus courant mars.

L’opérateur lance également des actions spéciales en Arménie, En Moldavie, en Pologne, en Roumanie et en Espagne.

(Lire la fin de l’article page 2) : Google et Facebook également dans la boucle


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur