Salesforce joue l’ouverture avec Force

Cloud

L’éditeur américain dévoile une plate-forme de création d’applications,
assortie d’un outil de développement d’interfaces personnalisables.

A l’heure où les grands éditeurs avancent à grand pas vers son “pré carré” historique de la relation client à la demande, Salesforce.com renomme sa plate-forme et s’aventure vers de nouveaux territoires.

A l’occasion de sa conférence utilisateurs Dreamforce 07 (à San Francisco, du 16 au 19 septembre ), l’éditeur a dévoilé Force.com, une plate-forme de développement d’applications à la demande qui devrait voir le jour début 2008.

S’appuyant sur le langage propriétaire Apex de Salesforce, elle regroupera sur une même plateforme plusieurs solutions en ligne (développées par Salesforce ou par d’autres éditeurs), dont une base de données, des outils d’intégration, de sécurité et un nouvel outil de conception d’interfaces utilisateurs. Ce dernier, dénommé Visualforce, devrait faciliter la création d’interfaces personnalisées pour accéder aux outils hébergés sur la plateforme.

Objectif affiché par l’éditeur : passer du Saas (software-as-a-service) à ce qu’il définit pompeusement comme le Paas (platform-as-a-service), un ensemble intégré de logiciels en ligne accessibles via des interfaces utilisateurs conçues pour plusieurs types de terminaux (ordinateurs portables, PC fixes ou téléphones portables, par exemple).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur