Salesforce.com se dote d’une solution de gestion de contenus à la demande

Cloud

Fort de l’acquisition de l’éditeur Koral, le spécialiste “CRM on demand”
renforce son offre sur le volet de la gestion des documents.

Il ne se passe pas un mois sans que Salesforce.com, qui exploite une plate-forme de services professionnels orientée “gestion de la relation clientèle à la demande” (le fameux credo “CRM on demand”) accessible en mode ASP, ne présente une nouvelle fonctionnalité. Après avoir dévoilé AppSpace (outil pour créer et administrer des portails d’informations accessibles à des tiers) en mars, l’éditeur poursuit avec une solution de gestion de contenu à la demande : Salesforce ContentExchange.

Cette offre, qui entre dans la catégorie “software as a service” (SaaS), est basée sur la technologie de Koral, du nom d’un éditeur américain acquis par Salesforce.com le mois dernier. Considéré jusqu’ici comme un partenaire fournisseur de modules applicatifs distribués via AppExchange (la place de marché de Salesforce.com), Koral est donc devenu une filiale Salesforce.com. Aucun détail n’a été communiqué quant aux conditions de cette acquisition.

Salesforce ContentExchange permet de gérer des contenus (fichiers HTML, vidéos, sons, images, courriers électroniques ou encore des documents PDF ou Microsoft Office) comprenant des éléments structurés ou non. Elle propose aussi le suivi de documents amélioré avec un système de tags ou de notation par la communauté d’utilisateurs, le partage plus aisé de documents en entreprise via un espace de travail virtuel et une interface utilisateur fondé sur Ajax, une des briques essentielles de la vague Web 2.0.

Plus besoin d’acheter de logiciels pour gérer les documents

Cette solution BtoB se décline en deux volets : ContentExchange (gestion des documents et données non structurées) et Apex Content. Le second sous-produit est sûrement la brique la plus intéressante. Il s’agit d’une évolution d’Apex, la plate-forme de développement de modules applicatifs de Salesforce.com.

Cet environnement permet de concevoir des applications fondées sur des documents ou sur du contenu existant. Avec ce dispositif, les entreprises n’ont plus besoin d’acheter des logiciels encombrants pour la gestion des documents.

Ces outils seront alors capables de recevoir ces documents hétérogènes puis de les restituer par le biais des solutions Salesforce.com (Wealth Management, PRM ou SFA, par exemple).

Un mixte de GED, d’ETL et de MDM !

En cela, Apex Content est comparable à deux autres catégories d’outils : ceux rattachés à la gestion électronique de documents (ou GED permettant de stocker et mettre à disposition tout type de documents) et ceux liés à l’ETL. Abréviation de “Extract-Transform-Load”, cette technique permet de récolter les données hétérogènes et d’alimentent les solutions métiers type CRM, décisionnel ou gestion de campagne.

Renforçant cette impression, Apex Content propose parmi ses fonctionnalités un annuaire de méta données, un premier pas vers le Master Data Management (ou la manière de gérer la qualité et la cohérence des données contenues dans les bases et systèmes de l’entreprise).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur