Samsung augmente sa production de RDRAM

Mobilité

Le coréen Samsung Electronics a annoncé qu’il allait multiplier par cinq sa production de mémoire haute performance RDRAM. Une décision qui correspond à l’augmentation de la demande et qui pourrait être imitée par son compatriote Hyundai.

Mémoire haute performance par excellence, la RDRAM, aussi appelée Rambus DRAM, ne connaît pas un grand succès public pour le moment en raison de son coût encore prohibitif. Cette situation risque fort de changer dans les mois à venir, de nombreux appareils (PC, Internet appliances, console de jeux) comptant l’utiliser en raison de ses caractéristiques techniques et des gains de vitesse qu’elle assure. Pour répondre à la demande, outre une alliance entre les différents fabricants de ce type de mémoire (voir édition du 18 janvier 2000), certains vont aussi augmenter massivement leur production. C’est le cas du coréen Samsung Electronics, filiale de LG Group, qui compte faire passer sa production de deux millions à dix millions d’unités par mois.

Un autre coréen, Hyundai, pourrait aussi suivre le mouvement dans les mois qui viennent. Mais ce dernier attend d’abord que la demande augmente effectivement avant d’accroître son volume de production. Outre les deux coréens, d’autres fabricants pourraient procéder à de telles annonces, rendant ainsi la RDRAM plus disponible en quantité et moins onéreuse en prix. Deux éléments qui contribueraient grandement à l’imposer commercialement à la place de la SDRAM actuelle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur