Samsung Electronics prêt à actionner le levier restructuration ?

LicenciementsManagementMobilitéRessources humainesSmartphones
samsung-licenciements
4 0

Des suppressions de postes sont à prévoir dans la division mobile de Samsung Electronics, ouvrant la voie à un plan de restructuration plus global.

En position délicate sur le marché des smartphones, Samsung Electronics se préparerait à serrer la ceinture.

Des suppressions de postes sont à prévoir, essentiellement dans la division mobile, à en croire le Korea Economic Daily, qui évoque une réduction d’effectifs concentrée sur le siège social de Suwon (Corée du Sud), où le groupe high-tech recense quelque 100 000 employés au 30 juin 2015.

Cette coupe sombre devrait concerner le département financier, les relations publiques et les ressources humaines ; sachant qu’une deuxième phase pourrait être enclenchée en 2016 dans le cadre d’un plan d’économies plus global.

Dans l’absolu, Samsung reste le premier constructeur mondial de smartphones si l’on se fie aux mesures d’IDC sur le 2e trimestre 2015. Mais ses ventes déclinent : – 2,3 % d’une année sur l’autre, à 73,2 millions de terminaux, soit 21,7 % du marché. Apple une dynamique plus favorable, s’appropriant 14,1 % du marché avec près de 50 millions d’iPhone écoulés (+ 34,9 %).

Pour le cinquième trimestre consécutif, le chiffre d’affaires est en recul sur un an : – 10 %, à environ 38 milliards d’euros, le résultat net passant sous les 5 milliards. La division « IT & Mobile Communications », qui inclut le business des smartphones, est l’activité la plus impactée avec, entre autres, un résultat d’exploitation en recul de 38 %.

L’augmentation des dépenses marketing y est pour beaucoup. Samsung a opté pour une communication agressive autour de ses Galaxy S6 et S6 Edge, puis plus récemment du Galaxy Note 5, positionnés en haut de gamme… mais qui n’ont pas réussi à lui redonner des couleurs.

Bilan : la valeur boursière de Samsung a chuté de près de 10 milliards d’euros au cours du seul mois d’août, et de plus de 30 milliards depuis avril. Une chute brièvement interrompue par ces rumeurs de restructuration (+ 1,7 % ce lundi à la Bourse de Séoul).

Crédit photo : Zeynep Demir – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur