Samsung Galaxy S6 : ce que les pros peuvent attendre

ManagementMobilitéSmartphones
samsung-galaxy-S6-lancement-commercial-france

Vendredi (10 avril), c’est la sortie commerciale du Samsung Galaxy S6 auprès du grand public et des entreprises. La firme met en avant des fonctions BtoB pour attirer les pros.

Au menu du vendredi, c’est Apple Watch mais aussi Samsung Galaxy S6.

La firme coréenne démarre en France la commercialisation de son smartphone phare de nouvelle génération sous Android 5.0 (Lollipop).

Présentée lors de la Mobile World Congress organisée début mars, la nouvelle gamme se scinde en deux modèles – les Galaxy S6 et Galaxy S6 edge – disponibles en plusieurs coloris (blanc et noir en commun).

La plus grande différence porte sur le design du terminal edge qui dispose d’un double écran incurvé présent sur chacun des deux côtés de l’appareil.

Sinon, les spécifications sont communes : design alliant verre et métal, verre Gorilla Glass 4, écran Super AMOLED Quad HD 5,1 pouces (haute densité de pixels à 577 ppp), processeur 64 bits, appareils photo avant (5 mégapixels) et arrière (16 mégapixels)…

Les options de capacité ne varient pas : 32, 64 et 128 Go. Petite nouveauté Galaxy sur la recharge sans fil…par induction (compatible WPC et PMA).

L’argument fait tilt si la promesse est tenue : “10 minutes de recharge entre deux rendez-vous ou dans le hall d’un aéroport suffisent pour s’offrir 4 heures d’utilisation.”

Sur les fonctions de sécurité, les deux modèles bénéficient d’un lecteur d’empreinte digitale “amélioré” qui stocke et sécurise l’empreinte sur le terminal.

Petite précision légale sur les niveaux DAS (débit d’absorption spécifique des téléphones mobiles) : 0,382 W/kg pour le GS6 classique et 0,334 W/kg pour le edge.

Question prix, il faut s’accrocher hors subvention de l’opérateur. Prévoir un montant de 709 euros pour la Samsung Galaxy S6 (32 Go) et 859 euros pour la déclinaison edge (même capacité de stockage).

Samsung Galaxy S6 : comment ce smartphone s’intègre en entreprise

Samsung a pensé aux professionnels avec cette nouvelle gamme de terminaux mobiles qui compte beaucoup dans la stratégie BtoB de la firme coréenne : possibilité de synchroniser mails et agenda avec Exchange Active Sync, accès au service Cloud Microsoft One drive (115 Go de stockage offerts pendant 2 ans), suite SmartSwitch pour la sauvegarde et le transfert de données d’un terminal à un autre lors des changements de flottes (y compris en cas de migration d’OS).

La fonction KNOX, qui prend en compte les fonctions de sécurité et de gestion de flotte mobile (MDM en anglais), a été renforcée (version 2.4). Le pendant Workspace a vocation à assurer la protection des données personnelles sous forme de conteneurs.

Tandis que Knox EMM facilite la gestion multi-OS (Android et iOS principalement) des terminaux mobiles ou nomades. Des éditeurs-intégrateurs comme Airwatch, Citrix, MobileIron, SAP, Cisco ou Juniper Networks accompagnent les entreprises à adapter leurs infrastructures dans ce sens.

Et pour les “geeks-pros”, si vous êtes tenté par une smartwatch au regard de l’actualité brûlante Apple Watch, Samsung devrait promouvoir sa montre connectée Gear S à coupler avec le Samsung Galaxy S6 (en attendant la sortie de la Gear A).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur