Samsung place le printemps de la mobilité sous le signe du NFC

ChromebookCloudMobilitéPoste de travailTablettes
Samsung Galaxy Note smartphone interface

Continuité sur le front des smartphones, surprises en matière de tablettes tactiles, innovations avec les ultrabooks et petit détour par le NFC…La mobilité obnubile Samsung en cette année 2012. Panorama des nouveautés.

Gros déballage de printemps pour Samsung.

Le constructeur coréen amorce l’année 2012 sous la bannière d’un concept pour le moins obnubilant : la mobilité.

Menée tambour battant sur plusieurs fronts, des smartphones aux ultrabooks en passant par les tablettes, l’offensive s’inscrit dans une logique de conquête du marché européen dans son ensemble.

Consommateurs lambda, technophiles aguerris, salariés nomades, tout le monde est logé à la même enseigne.

Témoin ce Galaxy Note qui a fait tourner les têtes avec son écran de 5,3 pouces et son stylet S-Pen attitré.

Sans chiffres à l’appui, Samsung prête à son petit protégé une insolente réussite qui lui vaudrait aujourd’hui encore, plus de quatre mois après sa sortie en avant-première chez SFR, une place parmi les ténors de la téléphonie mobile hexagonale.

Un temps qualifié de produit “business”, le Note s’est inexplicablement réinventé aux yeux du grand public, acquérant sur le tard une popularité qui fera l’objet d’une mise en exergue au cours des mois à venir, avec des ateliers éphémères déployés à Paris comme en Province.

Au rang des smartphones, l’éclectisme prime toujours. Par pure conviction, à moins qu’il ne s’agît d’une stratégie mûrement réfléchie : d’une part, toucher aux plus petits budgets avec le dénommé S Advance ; de l’autre, jouer l’innovation avec le Beam et son pico-projecteur.

Plus qu’une réelle valeur ajoutée, une telle implémentation relève du symbole. Ce n’est pas avec ce module de projection à 15 lumens que le Galaxy Beam illuminera les foules, mais le concept induit une nouvelle dimension dans l’exercice de la mobilité : l’instantanéité dans le partage de contenus.

A cet égard, la connectivité sans fil bénéficie d’un traitement de faveur : le sempiternel couple Wi-Fi – Bluetooth est au rendez-vous de l’agenda 2012, mais l’invité de marque se nomme bel et bien NFC.

Aussi, en partenariat avec l’éditeur Skyboard, le groupe bancaire CIC et l’opérateur NRJ Mobile, Samsung intègre à son Galaxy S2 l’application éponyme de la start-up Sortir.com.

Il s’agit d’un service de bons plans qui reprend le principe du QR code, mais avec des pastilles NFC (technologie sans contact) apposées à même des affiches et panneaux publicitaires.

La procédure d’acquisition effectuée, le mobinaute a accès à un contenu le plus souvent hébergé sur le Web (un site, un fichier, etc.).

Président de Skyboard, Pascal Pham évoque à ce propos “l’internet des objets“.

Sous la houlette du consortium Cityzi, qui se charge d’homogénéiser les démarches d’adoption du standard entre opérateurs et commerçants français, NRJ Mobile inclut cet écosystème dans ses cartes SIM.

Le champ d’application du NFC s’étend par ailleurs au circuit B2B, en vertu d’un partenariat avec l’Urbaine des Travaux, spécialisée dans le nettoyage de graffitis.

Avec le concours de l’éditeur francilien Daxium Software (basé à Puteaux, dans les Hauts-de-Seine), la fournira à ses agents des smartphones Samsung Galaxy S2 équipés du logiciel PictBase.

Les intéressés pourront recenser les tags, les géolocaliser et marquer d’une pastille NFC l’avancement de leurs travaux.

Ce processus décentralisé (les données ne sont pas regroupées dans un serveur) permettra à tout employé d’une autre équipe de nettoyage de mieux organiser sa tournée.

Samsung Galaxy S Advance smartphone - BIG


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur