SAP finalise le rachat d’Ariba pour renforcer le business collaboratif

Régulations
SAP - ariba - cloud - business collaboratif - BPM

SAP vient de finaliser la reprise d’Ariba alors que l’annonce du rachat de cette plateforme cloud remonte au printemps.

SAP vient de finaliser le rachat d’Ariba, fournisseur de solutions dans le commerce et le collaboratif.

L’annonce initiale remonte à fin mai. A l’époque, on évoquait une transaction à 4,3 milliards de dollars.

C’est l’une des plus grosses acquisitions de SAP depuis Business Objects en 2007.

Comme il se doit, toutes les actions de l’ex-société américaine Ariba ont été converties en monnaie sonnante et trébuchante, à hauteur de 45 dollars par action.

Et Ariba a confirmé auprès du Nasdaq le succès de l’opération de rachat en ajoutant qu’il attendait une suspension du cours de son action, en attendant sa radiation.

SAP rappelle que cette acquisition doit lui permettre de fournir aux clients une solution “end to end” basée sur le cloud et devenir par voie de conséquence le leader du segment en forte croissance des réseaux B2B.

Ariba a vocation à commercialiser des solutions pour résoudre des problématiques concrètes en entreprise : comment coûts d’exploitation plus élevés, comment requalifier des opportunités commerciales manquées, comment éviter un ralentissement des flux de trésorerie ou limiter les coûts liés à la chaîne approvisionnement.

SAP prévoit de permettre à ses plus de 195 000 clients de se connecter facilement au réseau professionnel d’Ariba via des points d’intégration préétablis.

Et ce, quelle que soit la taille de l’entreprise et son domaine d’activité, et quel que ce soit le déploiement : sur site (“on premise”) ou à la demande (mode “Software-as-a-service”).

En outre, SAP projette également d’agrandir les ressources offertes aux réseaux d’entreprise en étendant les avantages du business collaboratif à chacune d’entre elles, quel que soient leur système et leur fournisseur d’accès.

SAP et Ariba forme une combinaison puissante, positionnée parfaitement pour autoriser nos clients à collaborer plus efficacement avec leur réseau global de clients et de partenaires”, ont expliqué les deux Co-CEOs de SAP Bill McDermott et Jim Hagemann Snabe.

SAP va regrouper tous les actifs dans le cloud des fournisseurs de SAP sous Ariba.

Cette dernière va fonctionner à l’avenir comme une entreprise indépendante sous le nom d’ “Ariba, une société SAP”.*

Le PDG d’Ariba à l’heure du rachat, Bob Calderoni doit être nommé au board de SAP, après consentement du conseil de surveillance de la firme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur