SAP vient chasser sur les terres de Siebel

Cloud

L’éditeur est prêt à proposer le support des applications de Siebel à des tarifs plus bas que ceux de son propriétaire Oracle.

SAP va renforcer son programme de séduction des clients de Siebel avec une offre de support des applications de son rival moins chère que celle d’Oracle, selon The Wall Street Journal.

Ce soutien sera fourni par la filiale de SAP acquise en 2005, TomorrowNow, qui est spécialisée dans les applications JD Edwards et PeopleSoft à l’origine. Selon l’éditeur, ses coûts d’assistance seraient inférieurs de 50 % aux tarifs pratiqués par Oracle.

Des crédits de reprise et une assistance pendant la migration

JD Edwards, PeopleSoft et Siebel ont tous été rachetés récemment par Oracle. SAP a commencé à courtiser les utilisateurs des applications de ces éditeurs avant même que les acquisitions ne soient finalisées. Le programme Safe Passage de SAP propose des crédits de reprise pour les logiciels que les utilisateurs décideront de remplacer, ainsi qu’une assistance pour les deux applications pendant la période de migration.

Avec Safe Passage, SAP tente ainsi de profiter de l’incertitude qui règne quant aux intentions d’Oracle, qui prépare le lancement de sa suite Fusion d’ici 2008 (voir édition du 27 janvier 2006).

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 15 mai 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur