Satya Nadella, le P-DG de Microsoft, milite maintenant pour l’égalité homme-femme

ManagementRégulationsRessources humaines
satya-nadella-ceo-microsoft

Après avoir déclaré que les femmes ne doivent pas demander d’augmentation de salaire, Satya Nadella, le P-DG de Microsoft, s’engage désormais pour la diversité et l’intégration au sein de son entreprise.

Après une intervention au mieux maladroite, au pire condescendante, sur l’attitude que devraient adopter les femmes prêtes à négocier une augmentation de salaire, le CEO de Microsoft, Satya Nadella, s’est à nouveau excusé dans un mémo interne dont GeekWire a obtenu copie.

L’ingénieur de 47 ans y déclare avoir appris une leçon d’humilité et propose de nouvelles mesures en faveur de la diversité et de l’inclusion des effectifs du groupe américain.

« Aller à la conférence Grace Hopper pour faire avancer la discussion sur les femmes dans la technologie a été audacieux, mais ma réponse à une question clé n’a pas été juste [ndlr : à savoir que les femmes ne devraient pas demander d’augmentation, croire en leur ‘karma’ et garder confiance dans le système, selon les termes alors employés par Satya Nadella]. J’ai appris de cette expérience et, ensemble, nous l’utiliserons pour dynamiser l’action de l’entreprise en faveur d’un changement positif », a-t-il assuré.

D’après un récent rapport rendu public par Microsoft, 29% de l’effectif mondial de la multinationale est féminin (une proportion similaire à celle de ses principaux concurrents).

La sous-représentation des femmes – une constante dans le secteur des hautes technologies – est plus marquée encore au top management et dans les métiers IT (17% respectivement), souligne Silicon.fr.

Pour attirer davantage de talents féminins et augmenter le pourcentage de femmes dans l’effectif du groupe, Satya Nadella veut recentrer les efforts RH sur l’équité de traitement des salariés (à travail égal, salaire égal) et l’égalité des opportunités. Il veut aussi promouvoir le recrutement et la formation de différents profils à tous les échelons, dans l’ingénierie en particulier.

« Les conseils qui prônent la passivité face aux obstacles sont erronés. Les dirigeants doivent agir pour éradiquer les préjugés et créer un environnement où chacun peut se défendre », a assuré Satya Nadella.

Avant de conclure : « Je m’engage totalement pour placer la diversité et l’intégration au cœur de notre culture et de notre entreprise. Microsoft doit être un endroit idéal pour travailler… Une entreprise composée de talents plus diversifiés [proposant] des produits appréciés par un large ensemble de clients mondiaux ».

 

Quizz ITespresso.fr : Vous connaissez Microsoft Office ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur