Sauvegarde en ligne : Risc jette son dévolu sur Backup Avenue

Cloud

Le fournisseur de services managés de sécurité réalise sa deuxième
acquisition en deux mois dans le domaine de la sauvegarde en ligne.

Et de deux ! Après avoir racheté en mai le groupe lyonnais Itemos (et sa filiale Atemporis, spécialisée dans la sauvegarde en ligne), Risc Group vient d’acquérir Backup Avenue, l’un de ses principaux concurrents en France sur ce segment. Le montant de l’acquisition atteint environ 6,5 millions d’euros.

Avec 17 salariés, pour un chiffre d’affaires de 1,2 million d’euros sur son dernier exercice, Backup Avenue a bâti son offre de télésauvegarde sur l’infrastructure de sauvegarde proposée par IBM, dénommée Tivoli Storage Manager (TSM). Une solution qui est également utilisée par Risc depuis le début de l’année pour ses deux offres de sauvegarde en ligne : Rsafe Backup et Backupia Evolution.

Via ce dernier rachat, Risc Group souhaite “monter en gamme”, selon Loïc Pequignot, le PDG de la société. L’entreprise entend se positionner sur le segment des grands comptes et des moyennes entreprises (de 100 à plusieurs milliers d’utilisateurs), tandis qu’elle adressait jusqu’ici exclusivement le marché des PME, via sa division MonDSI.com. Elle estime que les offres de télésauvegarde, jusqu’ici surtout utilisées dans les petites structures, présentent un intérêt grandissant pour cette cible de marché. Pourquoi ? ” Il y a deux tendances lourdes, explique Loïc Pequignot. D’une part, les grandes entreprises utilisent de plus en plus la sauvegarde en ligne pour leurs flottes de PC portables. D’autre part, la virtualisation de la sauvegarde facilite le fait de l’offrir sous forme de service”.

TSM vs Connected d’Iron Mountain

Une fois l’acquisition finalisée, Risc Group devra gérer sa relation commerciale avec les deux principaux fournisseurs d’infrastructure de sauvegarde en ligne, à savoir Iron Mountain Digital et IBM. En effet, les deux sociétés qu’il a récemment intégrées ont opté pour deux fournisseurs différents : Iron Mountain Digital pour Atemporis et IBM pour Backup Avenue.

“Il nous faudra peut être faire un choix”, reconnaît Loïc Pequignot, tout en précisant qu’une réflexion est en cours sur un éventuel rapprochement de MonDSI.com et Backup Avenue. Le PDG ajoute qu’il peut néanmoins être intéressant pour son entreprise d’offrir “plusieurs offres technologiques, dans la mesure où [ses] marges restent intéressantes sur chacune des solutions “.

Créé en 2000 dans le giron de l’incubateur français Startup Avenue (qui fut également l’un des bailleurs de fonds de Weborama), Backup Avenue revendique aujourd’hui plus de 1000 clients, dont des grandes entreprises comme la Société Générale, Publicis et Air Liquide.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur