Sécurisation des données : Check Point acquiert Liquid Machines

Cloud

L’éditeur israélien Chek Point rachète la jeune pousse américaine Liquid Machines, spécialiste de la sécurisation des données, des documents et de la gestion des droits numériques.

Check Point renforce son portefeuille d’offres de sécurité IT en mettant la main sur la start-up américaine Liquid Machines, spécialiste de la sécurisation des données et du chiffrement de documents. Le montant du rachat n’a pas été dévoilé.

Créé en 2001, Liquid Machines, dont le siège est basé dans le Massachusetts, s’est rapidement positionné sur le créneau de la gestion des droits numériques (Enterprise Rights Management – ERM) pour des entreprises des secteurs de la finance, de l’industrie et des services publics.

La jeune pousse américaine a ainsi mis au point des solutions permettant à ses clients de se prémunir contre une mauvaise utilisation, la perte ou le vol de leurs données sensibles. Dans ce sens, Liquid Machines a déjà déposé 12 brevets concernant le chiffrement et la sécurisation de contenus.

Grâce à cette acquisition, Check Point va renforcer ses propres offres de sécurisation des données de bout en bout. Le savoir-faire de Liquid Machines sera utilisé dans les futurs produits de partage sécurisé des documents de l’éditeur israélien.

Dans le domaine de la préservation des pertes de données, Check Point propose déjà des offres ad hoc, comme Check Point Full Disk Encryption, qui  empêche les pertes de données entraînées par la perte ou le vol de matériel, ou Check Point Virtual Private Networking (VPN), qui transforme n’importe quel réseau en un canal de communication sécurisé et chiffré.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur