Sécurité IT : Check Point cerne la vulnérabilité des succursales

Cloud
Check Point 1100 appliances sécurité

Levier privilégié des cybercriminels pour toucher les grandes entreprises, les succursales ont leurs appliances de sécurité dédiées chez Check Point.

Check Point intègre dans sa réflexion l’évolution du comportement des cybercriminels, qui exploitent de plus en plus systématiquement la vulnérabilité des succursales et des bureaux distants comme un levier pour toucher les grandes entreprises.

Ses trois nouvelles appliances de sécurité – série 1100 – s’inscrivent dans cette logique : offrir aux satellites le même niveau de protection que le coeur de l’entreprise.

Pour aider au déploiement de multiples couches de sécurité sur l’ensemble d’un réseau local, ces serveurs dédiés au format desktop (22 x 15,2 x 4,4 cm) mettent à contribution l’architecture Software Blade de Check Point, au sein du système d’exploitation embarqué GAiA Secure OS.

Ils disposent chacun de 10 ports Ethernet Gigabit, acceptent les interfaces ADSL et Wi-Fi (modems en option), ainsi que la mise en place d’une connexion 3G redondante via l’un des deux ports USB ou encore l’emplacement PCIe. A noter la présence d’un lecteur de cartes SD.

Pare-feu, VPN (IPsec), antivirus, filtrage d’URL, contrôle des applications, prévention d’intrusion, antispam et prise en charge des identités sont les principales fonctionnalités à disposition.

L’administration s’effectue en local, via le Web ou, dans le cadre de déploiements à grande échelle, en utilisant le Check Point Smart Center et son système de gestion par profils.

La DSI peut également prendre le contrôle de l’appliance depuis le siège de l’entreprise, avec des capacités de reporting en temps réel et des configurations flexibles.

Destiné aux groupes de travail comptant jusqu’à 10 utilisateurs, le modèle 1120 garantit un débit maximal de 750 Mbit/s pour le pare-feu, 140 Mbit/s pour le VPN et 50 Mbit/s pour l’antivirus.

La bande passante atteint 1 Gbit/s sur le pare-feu de la version 1140 (25 utilisateurs), qui garantit par ailleurs 175 Mbit/s en utilisation VPN et 67 Mbit/s pour le traitement antivirus.

En haut de gamme, la déclinaison Check Point 1180 supporte une charge nominale de 50 utilisateurs : 1,5 Gbit/s pour le pare-feu, 220 Mbit/s en VPN et 100 Mbit/s pour l’antivirus.

Toutes ces appliances sont relativement peu énergivores, annoncées à 17 W. Les tarifs débutent à 437 euros HT.

appliance CheckPoint 1100

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous des VPN ?

Crédit photo : wavebreakmedia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur