Sécurité IT : la méga-faille d’Android était-elle si critique ?

Elle défrayait la chronique depuis quelques jours. La faille de sécurité qui touchait potentiellement 99% des terminaux Android est résorbée au moyen d’un correctif adressé aux OEM par Google. Mais la situation était-elle vraiment critique ?

générations Android

Plusieurs fabricants télécoms, en tête desquels Samsung, ont commencé à déployer le correctif que leur a adressé Google pour résorber la faille de sécurité « critique » qui affecte potentiellement 99% des terminaux Android.

Au centre des préoccupations depuis quelques jours, cette brèche permet de transformer toute application en un programme malveillant, en modifiant du code APK sans casser la signature de chiffrement associée.

Spécialisé dans la protection des données sur mobile, Bluebox Security avait donné l’alerte la semaine passée, expliquant que tous les appareils électroniques pourvus d’Android 1.6 « Donut » ou d’une version ultérieure étaient concernés.

La start-up britannique assurait avoir averti Google en amont – en l’occurrence au mois de février – quant à l’existence de cette vulnérabilité découverte… en 2009.

Le groupe Internet de Mountain View l’a lui-même reconnu : l’exploitation de ce trou de sécurité peut entraîner une prise de contrôle à distance de la machine infectée, le vol de données ou encore, selon le niveau de privilèges de l’application visée, l’installation d’un botnet.

L’une de ses porte-parole tempère toutefois ce constat : « Aucun élément ne démontre que cette faille a été exploitée« , non seulement sur le Play Store, mais aussi sur des parcs applicatifs tiers.

C’est précisément sur ces logithèques alternatives que se portait l’inquiétude de la communauté des experts en sécurité IT.

Et pour cause : la brèche en question est difficilement exploitable sur Google Play.

En effet, s’il est possible de modifier le code APK des applications, chacune possède une signature (keystore) unique qui permet de l’identifier, rendant très compliqué son passage au contrôle qualité.

Ce problème n’est pas rencontré lors de la publication sur un autre App Store, y compris, vraisemblablement ceux des constructeurs, si leurs serveurs sont compromis.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les différents services de Google ?

Crédit illustration : Android.com

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

avast! Antivirus

Plus de 200 millions de personnes font confiance à avast! pour protéger leurs appareils - plus que tout autre antivirus Et il devient encore meilleur. Téléchargez- le maintenant !

Derniers commentaires



0 replies to Sécurité IT : la méga-faille d’Android était-elle si critique ?

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

14:38:22