Sécurité IT : le ministère de l’Energie aux Etats-Unis a été piraté

Cloud
ministere-energie-USA-piratage-hacking

Mi-janvier, un piratage sur le réseau informatique du ministère de l’Energie est survenu. Pas de dégâts préjudiciables, assurent les autorités.

Aux Etats-Unis, le réseau informatique du ministère de l’Energie (“Energy Department”) a subi une attaque informatique à la mi-janvier.

Mais les pirates ne seraient pas parvenus à extraire des données sensibles ou confidentielles, assurent les autorités.

Dans une lettre d’information destinée aux agents du ministère et dévoilée par Reuters, il est précisé que l’attaque s’est produite après la propagation de données d’identification personnelle entre un employé et un sous-traitant.

Une enquête policière a été lancée.

“Selon les premiers éléments de l’investigation, aucune donnée classifiée n’a été compromise”, assure la direction du ministère. En l’état actuel, il est difficile de savoir quel département du ministère de l’énergie a été victime de cette intrusion.

C’est assez subtil dans le cadre juridique américain mais les autorités fédérales sont obligées de révéler les affaires d’infractions aux données personnelles.

Mais la loi ne les oblige pas à communiquer en cas de piratage de données protégées (“classified data”).

Néanmoins, celles-ci sont censées faire l’objet d’une sécurité IT renforcées (les plus sensibles étant hébergées sur un réseau déconnecté de l’Internet).

Au nom de la protection des infrastructures énergétiques jugées vitaux pour la nation.

(Credit photo : Shutterstock.com – Copyright : Gts)

Quiz : Hacking, phishing, spamming? La sécurité sur internet n’a pas de secret pour vous ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur