Sécurité IT : Trend Micro vise les centres de données via Third Brigade

Cloud

L’éditeur japonais s’empare d’un éditeur canadien, spécialiste dans les solutions de protection pour les centres de données. Sa “touche cloud” est une valeur ajoutée.

Trend Micro, éditeur japonais de solutions de sécurité IT, vient de procéder à l’acquisition de Third Brigade Business, une société canadienne qui propose des solutions de protection pour les centres de données. Le montant de la transaction n’a pas été précisé. L’opération de croissance externe devrait être bouclée d’ici la fin du deuxième trimestre 2009.

Third Brigade Business édite des logiciels viant à protéger les data centers des risques de propagation d’agents malveillants quel que soit le mode d’exploitation des serveurs (hébergement d’applications, virtualisation) et les environnement (comme le cloud computing privé ou public).

Les deux sociétés avaient déjà collaboré ensemble à travers un accord OEM. Ils ont développé ensemble Intrusion Defense Firewall, un produit de protection de pare-feux qu’il est possible de raccorder à l’architecture Trend Micro OfficeScan. C’est la suite phare de l’éditeur japonais pour la protection des postes de travail et serveurs de l’acquéreur disponible en neuf langues (dont le français).

A court terme, Trend Micro continuera à distribuer de manière autonome les produits Third Brigade mais l’acquéreur affiche clairement son intention de pousser l’intégration avec ses propres produits.

Third Brigad ne dévoile pas ses résultats financiers. En décembre 2005, Third Brigade avait réalisé une levée de fonds de 11,5 millions de dollars US auprès de fonds d’investissement comme BCE Capital, Celtic House Venture Partners et BDC Venture Capital. Huit mois auparavant, le fournisseur de solutions de sécurité IT avait bénéficié d’un financement de 5 millions de dollars. Pour la distribution de ses produits en Europe, Third Birgad avait ouvert un bureau à Londres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur