Sécurité IT : Kaspersky dépasse la protection du poste de travail dans les TPE

CloudEntreprise
Kaspersky Small Office Security

Kaspersky Labs destine la nouvelle version de sa suite Small Office Security aux petites entreprises détentrices d’un parc de 5 à 25 machines.

Solution de protection informatique dédiée aux parcs de 5 à 25 PC, Kaspersky Small Office Security (K SOS) passe en version 2.

Pour apporter une plus-value face à une offre gratuite qu’emmène un Avast récemment mis à jour en version 7.0, Kaspersky dépasse la dimension du poste de travail.

La nouvelle solution de sécurité IT pour les TPE centralise la gestion de la flotte d’ordinateurs – y compris les machines virtuelles – sous l’égide d’une interface d’administration unique.

Outre l’analyse en temps réel de la santé d’un système, Small Office Security dispose d’une composante de contrôle des accès réseau et des connexions dites “sensibles”, typiquement les sites malveillants et dans une moindre mesure, les réseaux sociaux.

S’y adjoint un outil de sauvegarde de fichiers et de cryptage à la transmission, ainsi qu’un gestionnaire de mots de passe (Password Manager).

Le cloud devient un pilier défensif : au déploiement traditionnel des mises à jour s’adjoint ainsi un flux continu de définitions de virus adressé, par intervalles réguliers, à l’ensemble des postes équipés de la solution K SOS, le tout en arrière-plan.

Jusqu’alors proposé en grande distribution, le produit est désormais inscrit au catalogue des revendeurs partenaires de Kaspersky (plusieurs centaines en France).

Ils doivent apporter “un accompagnement dédié lors du déploiement“, selon Sénaporak Lam, directeur channel de Kaspersky Labs.

A 167 euros HT (200 euros TTC) par an pour 5 postes et un serveur, les tarifs s’alignent sur l’offre en vigueur, toutefois sans prise en charge des OS Linux et Mac.

Le support se limite à Windows XP SP3 (SP2 en 64-bit) et ses versions ultérieures.

L’ensemble ne fonctionne pas non plus en conjonction avec des serveurs proxy et n’intègre pas la dimension des terminaux mobile, à défaut d’applications dédiées.

Il faudra vérifier la consommation en ressources système et le comportement à l’exécution, notamment lors des analyses antivirus.

Dans le domaine de la sécurité IT, Kaspersky est l’un des grands concurrents de McAfee et de Symantec (pack Norton Everywhere).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur