Sécurité mobile : McAfee tire sa révérence

Cloud

L’éditeur de solutions de sécurité encourage les opérateurs à résoudre eux-mêmes la question de la sécurité sur mobile.

McAfee, qui avait annoncé l’année dernière son intention de quitter le marché de la sécurité sur mobile, a déclaré qu’il s’en remettait à présent aux opérateurs réseau pour résoudre le problème.

Dans un entretien accordé à Vnunet.com à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone, Jan Volzke, directeur marketing de McAfee, a affirmé qu’il était quasiment impossible d’équiper les téléphones portables d’un logiciel de sécurité côté client en raison de l’abondance de systèmes d’exploitation pour mobiles.

C’est possible sur un PC car Microsoft a ouvert son logiciel“, a-t-il précisé. “Mais ils sont trop nombreux sur les téléphones portables. Prenons l’exemple du Motorola Razr : il n’a aucun moyen d’accueillir un logiciel de sécurité.

Selon la dernière étude grand public réalisée par McAfee en matière de sécurité mobile, plus de la moitié des consommateurs sont favorables à cette approche tandis que près de 60 % estiment que cela relève dans tous les cas de la responsabilité de l’opérateur réseau .

Si certaines plates-formes de smartphones seraient capables d’installer et d’exécuter des logiciels anti-malware, Jan Volzke estime qu’elles ne représentent qu’une très faible minorité et précise que l’éditeur est ravi de laisser cette charge aux autres. “Si F-Secure veut s’accaparer ce marché, grand bien lui fasse ; nous nous chargerons des 90 % d’utilisateurs restants”, a-t-il conclu.

Traduction de l’article McAfee cuts users out of the mobile security loop de Vnunet.com en date du 12 février 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur