Sécurité ‘on-demand’ : Google met la main sur Postini

Cloud

Le moteur va intégrer une offre de sécurité à ses Google Apps destinées aux
entreprises.

Google ajoute une nouvelle corde sécuritaire à son arc de services hébergés pour les entreprises. Arguant que la sécurité constitue toujours l’un des principaux freins au marché des services en ligne en entreprise, le moteur s’apprête à débourser 625 millions de dollars en cash pour s’offrir Postini, un éditeur qui s’est spécialisé dans la sécurisation des services en ligne “à la demande.” A l’issue de la transaction, qui devrait être finalisée d’ici la fin du troisième trimestre 2007, Postini deviendra une filiale à part entière du groupe.

Crééé en 1999 aux Etats-Unis, Postini édite une suite de services hébergés de sécurité, pour laquelle elle revendique plus de 35 000 entreprises clientes et près de 10 millions d’utilisateurs dans le monde. Sa gamme comprend des solutions de sécurisation des messageries (e-mail et messagerie instantanée), d’archivage et de cryptage des messages, ainsi que des outils de sécurisation des échanges au protocole TLS (Transport Layer Security).

Sécuriser les Google Apps

Dans un communiqué, Eric Schmidt, PDG de Google, affirme que l’ajout de Postini à l’offre du groupe permettra de “rationaliser les impératifs complexes de sécurisation de l’information” dans les entreprises ayant adopté des Google Apps, dont la suite bureautique en ligne Docs & Spreadsheets.

Le groupe de Mountain View intègre en tout cas à sa gamme de services hébergés une offre de sécurisation des messageries qui lui faisait défaut face à son concurrent Microsoft. Lequel a lui déjà intégré des services de protection et d’archivage des e-mails à sa gamme de services de messagerie en ligne (Exchange Server), suite au rachat de FrontBridge Technologies.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur