Sécurité : Sourcefire rejette une offre de rachat de Barracuda Networks

Cloud

L’éditeur qui pilote les logiciels open source ClamAV et Snort vient de décliner, sans hésitations, les avances de Barracuda.

Connu pour ses boîtiers de sécurité, Barracuda Networks a lancé le 29 mai une offre de rachat – non sollicitée – sur l’éditeur américain Sourcefire. Le constructeur propose 7,5 dollars par action, soit un montant global de 187 millions de dollars (environ 120 millions d’euros) pour cette acquisition. Un montant dont Sourcefire a précisé, dès le lendemain, qu’il “sous-évalue de manière substantielle” la valeur de la société et a donc été rejeté par son conseil d’administration.

Un éventuel rachat de Sourcefire permettrait à Barracuda de mettre la main sur l’antivirus open source ClamAV (détenu par SourceFire depuis août 2007) et le logiciel de détection d’intrusion Snort, lui aussi open source. Deux solutions qui sont gérées par cet éditeur et que Barracuda embarque, jusqu’ici, librement dans ses appliances.

Jusqu’ici, car la firme a dénoncé en début d’année une tentative de Trend Micro visant, selon elle, à prendre indirectement le contrôle de ClamAV, ce qui la priverait d’une brique essentielle à son offre.

Un rachat lui permettrait d’assurer elle-même ce contrôle… Reste maintenant à voir si elle sera en mesure de mettre le prix attendu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur