Sega prêt à faire tourner ses jeux sous Nintendo

Cloud

Confronté à un important déficit et surtout au succès écrasant de Nintendo et sa Game Boy, Sega s’apprête à abandonner le marché des consoles portables et pourrait proposer la diffusion de ses titres sur les appareils de ses anciens concurrents.

Handicapé par des résultats alarmants (346 millions d’euros de déficits prévus pour l’année) et la supériorité de Nintendo (70 millions de GameBoy vendues), Sega a entamé des discussions avec son concurrent pour lui proposer le portage de ses jeux sur la console de poche. La bataille fera rage toutefois sur le marché des consoles grandeur nature. Sega prévoit notamment de lancer un accès Internet gratuit dans toute l’Europe pour les acheteurs de la Dreamcast, attendue dès cet automne (voir édition du 17 mai 1999).

Pour en savoir plus : http://www.sega.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur