Semi-conducteurs : NEC Electronics et Renesas veulent s’unir face à la crise

Cloud

Des négociations entre les deux fournisseurs japonais de semi-conducteurs ont débuté dans ce sens pour prendre la troisième place du secteur.

On observe un phénomène de concentration voire de restructuration sur le marché des semi-conducteurs. Dans un communiqué de presse en date du 27 avril, NEC Electronics et Renesas Technology, deux firmes high-tech japonaises, annoncent l’ouverture de discussions en vue d’une fusion.

Selon Reuters, ce rapprochement pourrait donner naissance au numéro trois mondial des semi-conducteurs, derrière Intel et Samsung. En fait l’objectif serait pour NEC Electronics d’absorber Renesas, du nom de la co-entreprise créée en 2003 par Hitachi (55%) et Mitsubishi Electrics (45%). L’objectif est de formaliser le nouvel ensemble d’ici le 1er avril 2010.

NEC Electronics et Renesas produisent une gamme large de solutions de semi-conducteurs. Ils fournissent en particulier les micro-contrôleurs (MicroController Unit ou MCU) aux fabricants de puces et autres constructeurs hig-tech. En zoomant encore plus sur leurs spécificités, les deux firmes en voie de rapprochement poussent la production des systèmes sur une seule puce (system on chip ou SoC*).

NEC Electronics est très fort dans ce domaine pour les produits électroniques grand public tandis que Renesas a des solides références dans le domaine de la téléphonie mobile et des applications embarquées pour l’automobile.

*Regroupement sur une seule et même puce de l’ensemble des composants matériels et logiciels d’un système dédié à une fonction spécifique


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur