Serveurs : bonne tenue des ventes d’unités, faible croissance des revenus

Cloud

Selon Gartner, le marché des serveurs connaît un ralentissement de sa
croissance. Sur le front des performances par constructeur, Sun se réveille.

Selon Gartner, le nombre de serveurs vendus dans le monde atteint 8,2 millions en 2006, soit une augmentation de 8,9 % par rapport à l’année précédente mais les revenus n’augmentent que de 2 % à 52,7 milliards de dollars. Dans la zone Europe ? Moyen Orient – Afrique (EMEA), le nombre d’unités vendues augmente de 6,8% tandis que la hausse des revenus générés n’atteint que 2%.

Au cours du quatrième trimestre 2006, Gartner a observé la plus faible croissance de ces dernières années des serveurs x86. Quant aux serveurs RISC-Itanium Unix, les ventes chutent de 1,6% en volume et de 0,8% en revenus sur l’ensemble de l’année. Les serveurs mainframes échappent au glissement avec la plus forte croissance en terme de revenus : +3,9 %.

Selon le cabinet d’études IT, ce ralentissement s’explique notamment par un “allongement des cycles de ventes dû à l’introduction anticipée des processeurs x86 quadricoeurs et, aussi, dans une moindre mesure, à la virtualisation de ces serveurs”.

Réveil de Sun au niveau monde

Sur le front des constructeurs en gardant le critère du nombre de serveurs écoulés dans le monde, Hewlett-Packard reste en tête avec une part de 27,5% de part de marché face à Dell (21,7%) qui est en léger retrait. IBM garde sa troisième position à 15,7%.

Sun Microsystems n’affiche qu’une part de marché de 4,5% mais c’est la deuxième plus forte croissance de l’année avec +7,6%. Un bond qui se confirme sur le volet du CA généré (+15,4% entre 2005 et 2006, la plus forte hausse du classement par revenus des constructeurs). En revanche, c’est une mauvaise passe pour Fujitsu et Fujitsu-Siemens qui passe d’une part de marché de 3,5% en 2006 à 3,1% en 2006.

IBM prend sa revanche sur le classement européen. SI HP reste le leader (37,5%), il occupe la deuxième position avec une part de marché de 17,5% devant Dell (17,1%) mais le match entre les deux challengers est très serré.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur