Serveurs : HP défie IBM, Dell s’accroche, le duo Oracle-Sun faiblit

Cloud

Selon Gartner, le volume de ventes de serveurs a progressé de 23% au premier trimestre 2010. HP domine au niveau mondial et en Europe.

Le marché des serveurs se redresse mais il n’est pas encore revenu au niveau de 2008, selon Gartner.

Au cours du premier trimestre 2010, les ventes de nouveaux équipements ont progressé de 23% par rapport à la même période l’an passé. Mais les revenus générés par les constructeurs restent faibles : +6%.

Difficile d’avoir une vue synthétique de l’état du marché par région car les performances sont nuancées : les marchés émergents comme ceux de l’Asie et de Pacifique filent devant, les résultats aux Etats-Unis sont meilleurs que prévu tandis que l’on observe des fortes variations en fonction des autres marchés dit matures.

Le segment des serveurs x86 est le plus scruté. On observe une hausse des ventes en volume de 25,3% (mais 32,1% en valeur). En revanche, c’est la dégringolade pour les serveurs sous architecture RISC/Itanium Unix: – 28,% en volume, près de 27% en valeur.

Dans cette nouvelle configuration, HP monte en puissance.

Le groupe de Mark Hurd devient numéro un sur le marché des serveurs en termes de valeur générée (31,5% de part de marché) face à IBM (28,4% de part de marché) avec un chiffre d’affaires en recul de 2,1% sur ce segment d’activité.

Pointant à la troisième place, Dell remonte fortement : +35% en un an. Sa part de marché se situe dorénavant à 15,6% (contre 12,2% il y a un an).

En termes de volumétrie, HP reste leader en grignotant presqu’un  point de part de marché (31,8% contre 30,9 un an auparavant). Tandis que Dell affiche la plus belle performance (+33,5%).

C’est le principal challenger de HP avec une part de marché de 24,1%. IBM recule un peu : son influence sur le marché passe de 13,4 à 12,7%.

Europe : HP au-dessus de ses concurrents

Dans la zone EMEA (Europe – Moyen Orient – Afrique), 600 000 serveurs ont été écoulés (+19,7% par rapport à la même période l’an passé). Et la hausse de revenus générés est identique à celle observée au niveau monde : +6%.

HP gagne sur les deux fronts dans cette zone (en volume et en valeur) mais son poids est plus important face à ses principaux IBM et Dell.

En pleine consolidation de ses forces, le duo Oracle-Sun a du mal à supporter la pression : cinquième fabricant mondial en termes d’équipements (2% de part de marché, – 1,5 point)) et quatrième en termes de revenus (5,6%, – 4 points)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur