Services mobiles par satellite : Bruxelles choisit Inmarsat Ventures et Solaris Mobile

Mobilité

Les deux opérations ont pour mission de favoriser l’éclosion de services de communication sans fil innovants couvrant toute l’Europe.

La Commission européenne veut favoriser le développement des services de commuications sans fil par voie satellitaire censés réduire la fracture numérique entre les zones urbaines et les zones rurales au sein de l’Union européenne. Elle a sélectionné deux opérateurs pour explorer cette voie : Inmarsat Ventures Limited (Royaume-Uni) et Solaris Mobile Limited (une société commune regroupant les opérateurs satellite Astra et Eutelsat).

Les opérateurs satellites sélectionnés permettront de concevoir des nouveaux bouquets d’offres multi play : services mobiles, Internet à haut débit, télévision, radio mobiles et communications d’urgence. L’Union européenne leur fournira une plage de fréquences spécialement réservée.

“C’est la première procédure de sélection paneuropéenne de sélection [d’opérateurs lancé en août 2008, ndlr], développée en coopération étroite avec le Parlement européen et les États membres”, a précisé Viviane Reding, commissaire en charge de la Société de l’Information et des Média, dans un communiqué de presse. Quatre opérateurs avaient atteint la première phase de sélection en décembre 2008.

Dans la vision de l’organe exécutif de l’UE, les services mobiles par satellite constituent un marché de plusieurs millions de consommateurs et d’entreprises. Grâce à Inmarsat Ventures Limited et Solaris Mobile Limited, des sociétés pourront développer des services de communication sans fil innovants (terminaux portables personnels ou embarqués dans des voitures ou sur des bateaux). Ils disposeront d’une délégation d’exploitation de leur système par satellite couvrant l’Europe pendant 18 ans. Sachant que les premiers services commerciaux devraient démarrer d’ici 2 ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur