Set top box : Netgem n’est plus le seul fournisseur de SFR

CloudRéseauxTrès haut débit

L’accord Netgem-SFR est renouvelé mais il évolue vers un mixte de logiciels et de services. Fin 2010, le fabricant high-tech français avait perdu l’exclusivité pour fournir des décodeurs à l’opérateur.

(Update 14/06/11 à 19:45) Netgem, équipementier télécoms pour le compte des opérateurs, veut se positionner en chef de file sur les décodeurs multi play et la télévision sur IP (IPTV).

SFR, son unique partenaire commercial dans l’Hexagone, vient de lui renouveler sa confiance dans un certain sens.

Dans un communiqué, Netgem a annoncé la prorogation de l’accord signé avec l’opérateur SFR avec échéance fixée au 30 juin 2014.

Un contrat qui compte, dans ses grandes lignes, des éléments comme le logiciel et le matériel, mais aussi divers services ainsi que la “maintenance évolutive”.

“Les parties ont décidé une mise en oeuvre anticipée de ce nouvel accord avant la fin du contrat actuel”, indique Netgem.

Mais cela aura des répercussions sur le chiffre d’affaires “décodeurs” de Netgem.

“Il sera sensiblement inférieur, dès ce trimestre, aux engagements du contrat précédent mais la contribution attendue à la marge brute en valeur du compte SFR sur l’ensemble de l’année sera, elle, supérieure”, nuance Netgem.

Fin 2010, SFR a diversifié ses sources d’approvisionnement en matière de sept top boxes.

Pour le lancement de sa nouvelle offre phare SFR Evolution, l’opérateur a retenu Sagem et Cisco.

Netgem restera toutefois en charge de la Top Box, du nom du décodeur TV qui va de pair avec la Neufbox “classique” (version 4 pour les clients ADSL et version 5 pour les abonnés à la fibre).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur