SFR amer, Altice propice : opération branding dans les télécoms

BourseCRMEntrepriseGestion des talentsManagementMarketingSocial Media
altice-branding

Altice devient une marque mondiale pour presque toutes les offres du groupe télécoms-médias de Patrick Drahi. En France, SFR n’y échappera pas.

Condamner la marque SFR pour mieux rebondir avec l’étendard Altice.  Le groupe télécoms et médias de Patrick Drahi fait sa révolution de branding. En France et dans le monde.

Au nom de la transformation industrielle enclenchée du groupe qui s’étend désormais entre la France et les Etats-Unis (avec les câblo-opérateurs Suddenlink et Cablevision), Altice devient une marque globale qui sera exploitée commercialement.

Jusqu’ici, elle servait de nom pour la holding de tête du groupe de Patrick Drahi. Mais elle sera exposée partout pour toutes les offres commerciales du groupe (télévision payante, Internet très haut débit, téléphonie mobile…). Qu’elles soient BtoC ou BtoB.

En France, les offres SFR seront rebaptisées Altice. Les marques BtoB n’y échapperont pas. Pour l’Hexagone, SFR Business deviendra Altice Business au service des entreprises. Néanmoins, il existera quelques exceptions.

Certaines marques télécoms subsisteront : Red en France, Moche, Uzo et Sapo au Portugal, Next TV en Israël. Les titres médias sont inamovibles : News 12 Networks, i24News, BFMTV, RMC, Libération, L’Express…

Mais le suspense demeure pour la chaîne SFR Sport, SFR Play VoD Illimitée, le kiosque SFR Presse et quid de dénomination de la future chaîne cinéma et séries attendue début juillet ?

Autre actif qui échappe à l’uniformisation : Teads, fournisseur de solutions publicitaires pour la vidéo (l’annonce de l’acquisition remonte à mars) , garde sa dénomination.

Altice-nouveau-logo

Avec la marque Altice, Patrick Drahi cherche l’incarnation de sa “nouvelle stratégie de marque globale et multi-locale” fondée sur le triptyque télécommunications-contenus-publicité, moteur de la “convergence”.

Le groupe de communication Publicis et le bureau américain de l’agence de design Turner Duckworth a été mis à contribution pour créer une nouvelle campagne de marque, incluant une nouvelle identité et un nouveau logo.

Une nouvelle signature corporate apparaît qui montre l’appétit gargantuesque du magnat franco-israélien : “Together has No Limits” (“Ensemble, repoussons les limites”).

Cette nouvelle marque servira aussi à animer des opérations et des programmes liés aux ressources humaines : recrutement des “meilleurs jeunes talents”, l’intégration des nouveaux collaborateurs, la formation et les mobilités internes (parfois internationales).

Ses efforts seront prolongés par la Fondation Altice qui évoluera dans trois domaines : éducation, entrepreneuriat et arts.

Entre l’assainissement des comptes financiers (et un endettement de 50 milliards d’euros à gérer) et le business global à faire prospérer, Patrick Drahi veut aller vite avec le cap donné sur le branding : toutes les marques commerciales dans chacune des filiales achèveront leur processus de transition d’ici la fin du deuxième trimestre 2018.

Vidéo Altice logo reveal (via YouTube) :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur