SFR : La CGT craint des délocalisations de centres d’appels

OpérateursRéseaux
appel-greve-cgt-sfr-numericable-centres-appel-risques-delocalisation

La CGT a cherché à mobiliser les salariés de SFR et les personnels sous-traitants en charge de la relation client, en raison de projets de délocalisation de service.

Après l’intégration dans le nouvel ensemble Numericable – SFR, les syndicats de SFR craignent des délocalisations d’activité de centres d’appels susceptibles d’affecter 4000 salariés de prestataires français.

Ils considèrent que la sous-traitance de centres d’appels soit déplacée au Portugal et/ou à Madagascar pour des raisons d’économies de coûts d’exploitation.

La CGT en particulier a lancé un appel à la grève assez large destiné aux salariés du groupe SFR mais aussi aux sous-traitants français, marocain et tunisien.

“La CGT FAPT invite l’ensemble des salariés à une mobilisation le 11 juin sur le maintien de l’emploi chez SFR mais aussi chez les sous-traitants avec la participation de la CGT FSE (fédération société d’étude), l’UGTT (Union Générale Tunisienne du Travail), l’UGTM (Union Générale des Travailleurs du Maroc)”, déclarait-elle dans une communication syndicale en date du 10 juin après le comité d’entreprise service client (CE SC) de SFR.

Selon ce syndicat, “dix à quinze sites pourraient ainsi fermer” tandis que des milliers de postes (entre 4000 et 5000 selon les sources) seraient créés dans de nombreux centres d’appels érigés au Portugal et à Madagascar.

“SFR avec Orange sont les deux piliers les plus importants du secteur. Si demain SFR se désengage du secteur des centres d’appels, cela va créer une hécatombe”, prévient Xavier Bureau, secrétaire fédéral CGT en charge des centres d’appels, cité par France Info.

La direction de SFR ne dément pas des projets de délocalisation dans ce sens (qui se reflète à travers le programme pilote Terra Nova du groupe télécoms dévoilé par la CGT) mais affirme “qu’aucun prestataire ne perdra d’emplois”.

Jeudi en fin d’après-midi, nous avons cherché à joindre la CGT et la direction de SFR pour avoir davantage de précisions sur l’impact de l’appel à la grève sur la journée de jeudi.

Sur les forums de SFR, nous ne percevons pas de mouvement de grogne spécifique de la part des clients sur le sujet.

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : Kues)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur