SFR : le cloud vaut bien un data center

Régulations

SFR va construire un deuxième data center à Trappes (Yvelines) pour accueillir, d’ici 2015, les activités cloud de sa branche Business Team… et très probablement des infrastructures de Numergy.

SFR va construire un second data center dans la ville de Trappes (Yvelines).

La structure, qui doit ouvrir ses portes en janvier 2015, accueillera les activités cloud de la branche Business Team de l’opérateur. Elle abritera aussi très probablement des infrastructures de Numergy, le cloud souverain dont SFR est actionnaire avec Bull et la Caisse de dépôts.

Pour cette installation, la filiale du groupe Vivendi renouvelle son partenariat avec HP. Mandataire sur ce contrat (et donc responsable du pilotage du projet), la firme américaine fournira des modules pré-intégrés et tous identiques, permettant de simplifier la montée en charge graduelle du bâtiment.

Elle collaborera avec Schneider Electric, qui prendra en charge l’ingénierie des systèmes énergétiques et le de refroidissement – par l’eau. Cap Ingelec sera sollicité dans la construction du complexe et sur le volet sécurité physique.

Les architectures mises en place seront cinq fois plus denses que les data centers existants (15 kW par baie). SFR explique avoir réservé auprès d’EDF une capacité électrique de 12 MW, soit la consommation d’une ville de 3000 foyers.

Comme le note Silicon.fr, HP certifie déjà le cloud public pour le débordement (“bursting”) de workloads fonctionnant sur des clouds privés HP CloudSystem. C’est le premier partenaire français à bénéficier de ce label.

sfr-data-center-yvelines

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien SFR ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur