SFR : Jean-Yves Charlier prend les manettes

Régulations
jean-yves-charlier

Jean-Yves Charlier, qui prend la suite de Stéphane Roussel à la tête du SFR, est le quatrième P-DG que l’opérateur a connu en deux ans.

Son investiture a pris effet en date du 5 août : Jean-Yves Charlier, 49 ans, succède à Stéphane Roussel à la tête de SFR.

Ancien d’Equant, British Telecom et Colt, il chapeautait jusqu’alors les activités télécoms de la multinationale (qui exploite en l’occurrence les marques Maroc Telecom et GVT au Brésil), pour laquelle il oeuvrait depuis mai dernier en qualité de directeur général.

Le voici propulsé aux rênes d’une société qui traverse une période de turbulences : en moins de deux ans, SFR a connu, comme le note Silicon.fr, quatre P-DG.

Prédécesseur de Jean-Yves Charlier, Stéphane Roussel aura tenu les rênes de l’opérateur pendant tout juste un an.

Réaffecté à la direction générale du groupe, il y retrouvera la supervision des ressources humaines, mais aussi le développement des métiers et l’évolution de la gouvernance.

Lui-même avait pris la suite de Jean-Bernard Levy, qui assurait pour sa part l’intérim depuis le débarquement de Frank Esser – et en attendant l’arrivée de Michel Combes, qui a finalement rejoint Alcatel-Lucent.

La piste d’une revente de SFR serait même de plus en plus plausible : Vivendi, qui cache de moins en moins son intention de se désengager du secteur des télécoms, projetterait une scission de sa filiale d’ici l’automne 2014.

Une manoeuvre d’autant plus délicate qu’il faudra maintenir la valeur du titre boursier de SFR sans affecter sa notation de crédit, sur un marché ultra-concurrentiel muselé par la réglementation, notamment à l’échelle européenne.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de SFR ?

Crédit photo : Jean Chiscano


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur