Shazam ajoute l’identification visuelle à son application mobile

Apps mobilesMobilité
shazam-fonction-reconnaissance-visuelle

Shazam a lancé une nouvelle fonctionnalité de reconnaissance visuelle sur son application mobile.

Célèbre pour la reconnaissance de titres musicaux grâce à son application mobile, Shazam annonce Visual Shazam.

La société tente ainsi d’élargir son domaine d’activité en se tournant vers les marques. Depuis 2011, la société propose l’identification de sources audio autre que la musique.

Le téléspectateur peut ainsi « shazamer » des spots publicitaires ou encore des émissions en vue d’obtenir automatiquement un complément d’informations. Généralement, le mobinaute est simplement redirigé vers le site web de la marque ou bien du diffuseur.

En janvier dernier, Rich Riley, le P-DG de Shazam, indiquait à l’occasion du CES que la société proposerait une fonctionnalité de reconnaissance visuelle courant 2015.

C’est chose faite avec cette nouvelle fonctionnalité qui nécessite de mettre à jour l’application mobile (iOS ou Android). Un petit appareil photo est alors présent dans l’angle supérieur gauche de l’écran d’accueil de Shazam.

Si certaines applications telles que Blippar sont capables d’identifier n’importe quoi grâce à leur savant algorithme de reconnaissance d’image, Shazam se contente de scanner un QR Code ou le logo « camera » de la société, une technologie quelque peu désuète de nos jours.

Cela signifie que l’objet de votre photo doit obligatoirement comporter ce QR code pour être identifié par l’application. Dès lors, elle vous redirige vers un site web, une vidéo exclusive, du contenu en réalité augmentée…

On pourra regretter que Shazam n’exploite pas davantage son savoir-faire en matière d’ingénierie et d’algorithmes pour concevoir un véritable service de reconnaissance d’images.

Même si la technologie de QR Code n’est guère attractive, Snapchat l’utilise également depuis janvier dernier dans son système d’ajout de contacts (le logo de la société représentant un fantôme est entouré par un QR code propre à chaque utilisateur).

A cette occasion, Shazam a noué des partenariats avec différents groupes comme Disney (pour la promotion de son film “Tomorrowland”), Guerlain, Levi’s, HarperCollins (pour différents livres), The WSJ Magazine, Boohoo.com, Hearst (pour son magazine Esquire)… La liste complète des partenaires se trouve dans un billet de blog publié par Shazam.

A l’été 2014, le service de reconnaissance musicale se targuait d’avoir passé la barre des 100 millions d’utilisateurs actifs par mois, ce qui se traduit par quelques 200 millions de requêtes d’identification quotidiennes.

De la reconnaissance qui se traduit par de la vente de titres grâce au lien vers iTunes présent sur l’application en plus des passerelles vers les services de streaming audio (tels que Spotify et Rdio). Mais, Shazam veut visiblement trouver de nouveaux leviers de croissance.

En janvier, Shazam a levé 30 millions de dollars pour une valorisation atteignant le milliard de dollars. Depuis sa création, Shazam a levé 130 millions de dollars.

Shazam_SZ_Visual


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur