Siebel étend ses compétences au-delà du CRM

Mobilité

Le fournisseur mondial d’applications e-business, Siebel, vient d’annoncer le rachat de nQuire, une société spécialisée dans la business intelligence. Le spécialiste du CRM pourrait également acquérir, entre autres, i2 Technologie, société dédiée au supply chain management. L’intégration de ces deux sociétés permettrait à Siebel de devenir un acteur global.

L’éditeur américain de logiciels d’entreprise, Siebel, vient d’annoncer son intention d’acquérir la société nQuire. Pour l’américain, il s’agit d’étendre ses compétences de gestion de la relation client à la business intelligence (BI). L’éditeur annonce d’ores et déjà qu’il compte intégrer dans sa solution CRM Siebel 7, qui doit sortir d’ici novembre, ainsi que les modules de BI de nQuire.

La BI apporte une vision globale de l’entreprise avec ses clients, mais aussi avec ses partenaires et fournisseurs, à la différence du CRM qui ne s’appuie que sur la relation entreprise-client. Un marché, selon IDC, en pleine explosion (voir édition du 16 juillet 2001). Aujourd’hui, le secteur se partage entre quatre ténors, Business Objects, Cognos, SAS et Hyperion Solutions.

Rumeurs d’autres rachats

Les emplettes de Siebel pourraient très bien ne pas s’arrêter là. D’autres rachats seraient envisagés, bien qu’on n’en soit qu’au stade des rumeurs. Le fournisseur mondial de logiciels d’application e-business pourrait ainsi racheter i2 Technologies, un spécialiste du supply chain management (SCM). Spécialisée dans les solutions de commerce électronique B to B, la société a affiché d’importantes pertes. L’intégration de nQuire et de i2 permettrait à Siebel de présenter une offre globale aux entreprises et de perdre son étiquette, peut-être trop réductrice, d’éditeur de logiciels de CRM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur