Sigfox cherche à fédérer les partenaires de son réseau IoT

Gestion réseauxM2MMobilitéOpérateursRéseaux
sigfox-mobile-world-congress
1 8

Mobile World Congress : Sigfox ouvre une plateforme BtoB pour ses partenaires, étend son réseau de distribution et s’ouvre à l’Allemagne.

Sigfox continue d’étendre son réseau IoT et de signer des contrats de distribution pour développer son approche de l’Internet des objets.

La société, dirigée par Ludovic Le Moan, est l’une des ambassadrices de la vague French Tech au Mobile World Congress.

Installée près de Toulouse, Elle collabore désormais avec OTIO (filiale du groupe HBF, située dans la même région), spécialiste de l’équipement électrique, de l’éclairage et de la domotique.

Le partenariat porte sur la gamme de produits OTIO ALERT.

C’est un système de détection des incidents domestiques (émission de fumée ou de monoxyde de carbone, pic de température, coupure de courant, intrusion dans la maison…) avec envoi de SMS pour alerter le client.

Après une phase de test, le groupe HBF et Sigfox ont signé un contrat de connectivité international portant sur un million de pièces OTIO ALERT pour couvrir trois marchés européens (France, Espagne et Allemagne).

Une nouvelle génération de produits certifiés « SIGFOX Ready » vont apparaître en vente dans la grande distribution et auprès des professionnels à partir de septembre 2016.

C’est un schéma similaire qu’adopte Securitas Direct pour la télésurveillance intrusion et incendie destinée aux particuliers et aux professionnels.

La société d’origine espagnole, qui exploite cette gamme de produits sous la marque Verisure), avait été l’un des premiers partenaires BtoB de Sigfox.

Un an plus tard, l’accord devient plus concret : un million de systèmes de sécurité connectés au réseau Sigfox ont été déployés en Espagne. Et, désormais, l’alliance se décline sur le marché français.

Verisure par Securitas Direct déploiera plus de 200 000 systèmes d’alarme connectés auprès des particuliers et des professionnels à partir du mois prochain, indique l’un des communiqués de Sigfox diffusés à l’occasion du Mobile World Congress.

Pour fédérer l’ensemble des initiatives, Sigfox vient d’annoncer sur place une version initiale d’une plateforme : SIGFOX Partner Network.

Parallèlement, Sigfox poursuit l’extension de son réseau IoT désormais disponible sur une quinzaine de pays, avec l’ajout récent de l’Ile Maurice et en Outre-mer et surtout de l’Allemagne (couverture complète d’ici 2017).

Sigfox : entre relais start-up et contrats corporate

Sigfox est désormais en mesure de proposer de belles références clients en France, comme celui d’Engie Cofely (ex-Cofely Services), qui gère l’énergie de 15 000 sites en France (bâtiments des conseils généraux, des lycées, des collèges mais aussi de l’habitat collectif, des hôpitaux, etc).

Des contrats d’une durée de 3 à 10 ans ont été mis en place, explique Silicon.fr qui a décortiqué le business case.

Entre groupe corporate et start-up, Sigfox lance des ballons d’essai sur tous les fronts. Sous la bannière de l’IoT Valley (association présidée par Sigfox), le Connected Camp a vocation à soutenir des projets start-up. Présentées par Silicon.fr, huit start-up ont intégré cet incubateur : Donecle (drones pour l’inspection automatisée des avions), Eyelights (assistant GPS projeté sur casque de moto), Flipr (détecteur de qualité de l’eau pour les piscines résidentielles), Lowiee (un paquet de cigarettes connecté pour aider au sevrage du tabac), Pack Editions (relation client en magasin via le déploiement de beacons), Parkisseo (système de détection des places libres de parking auto), Skylights (casque immersif de projection de films pour les passagers en avion) et Ubeeko (plateforme HFactory d’analyse en temps réel de flux de données issues de capteurs).

Le mois prochain, Capturs (GPS et traqueur d’activités pour les randonneurs) et Nivolog (ex-Peufdaddy, mesure de la quantité de neige pour skieurs, stations de ski et groupes industriels) devraient rejoindre la structure d’incubation Connected Camp de l’IoT Valley située au siège social de Sigfox à Labège.

En février 2015, Sigfox avait annoncé une levée de fonds de 100 millions d’euros.  


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur