Sketchfab : le ‘YouTube du fichier 3D’ lève 2 millions de dollars

EntrepriseStart-up
sketchfab-3d-levee-fonds

La start-up française Sketchfab va mettre à profit son 2e tour de financement (2 millions de dollars) pour accélérer le développement de son service Web dédié au partage de fichiers 3D.

Connue pour sa plate-forme Web permettant la publication et la visualisation de contenus 3D interactifs en temps réel sans ajout de plug-in, la start-up française Sketchfab lève, pour son deuxième tour de table, 2 millions d’euros.

Certains investisseurs historiques, en l’occurrence Jacques-Antoine Granjon (Vente-Privée), Oleg Tscheltzoff (Fotolia), Sylvain Zimmer (Jamendo) et Andrew Lacy (Tapulous), ont remis au pot. Marquée par l’entrée au capital de David Cohen (fondateur de TechStars), mais aussi des fonds d’investissement Borealis Ventures (d’origine américaine), Balderton Capital (basé à Londres) et Partech International (sis à Paris), l’opération porte à près de 2,5 millions d’euros le total des sommes investies dans la société depuis so arrivée sur le marché en mars 2012*.

Sketchfab, qui se laisse appeler ‘le YouTube de la 3D’, va mettre à profit ce nouveau financement pour développer son offre, notamment en redimensionnant son infrastructure et en révisant l’architecture de son site Web pour accompagner la hausse du trafic. La jeune pousse compte aussi recruter des profils techniques – mais également un community manager – pour renforcer son équipe qui compte actuellement une dizaine de salariés.

Supportant 27 formats de fichiers (Blender, Lightwave, Wavefront, DirectX… Voir la liste complète), la plate-forme de Sketchfab s’appuie sur HTML5 et le moteur de rendu WebGL, accessible dans les principaux navigateurs du marché : Chrome, Firefox, Opera, Safari et peut-être bientôt Internet Explorer 11. Une alternative a été développée pour afficher une vue à 360 degrés si WebGL n’est pas accessible. Mais la transparence et certaines textures ne sont alors plus prises en charge.

Sur mobile, la compatibilité est limitée à Android 4.0 – et versions ultérieures – avec Firefox et Chrome. Sur iOS (iPhone, iPad), WebGL ne gère pour l’heure que le rendu des publicités. Il est désormais question d’intégrer un fil d’actualités et un système d’abonnement entre membres. Autres chantiers en cours, le responsive design, les modules d’exportation (’embed’, déjà disponibles pour Facebook, LinkedIn, WordPress, KickStarter et Indiegogo), ainsi que les API destinées aux développeurs tiers.

Le modèle économique reste de type ‘freemium’, avec une offre de base qui permet de télécharger un nombre illimité d’objets 3D pesant au maximum 50 Mo. Pour bénéficier du partage privé et d’une capacité de partage étendue à 100 fichiers de 200 Mo maximum, il faut souscrire l’offre Pro, pour 11 euros TTC par mois ou 109 euros par an. La formule Business, facturée 49 euros TTC par mois, est destinée à l’usage commercial des modèles 3D, en marque grise.

* Sketchfab a été incubé par Le Camping, l’accélérateur parisien rattaché à l’association Silicon Sentier. Son P-DG et confondateur Alban Denoyel revendique 100 000 utilisateurs et 3 millions de pages vues par mois.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous le crowdfunding ?

Crédit photo : Lisa S. – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur