Skype en panne : la défaillance persiste

(Correctif 23h24) Skype reconnaît qu’il y a une panne mais le retour à un fonctionnement normal prend du temps.

Via Twitter, l’équipe du logiciel de communication sur Internet (propriété sur Internet) a tenté de rassurer les utilisateurs mais la défaillance persiste.

La première alerte remonte à lundi (19 juin) en fin d’après-midi. Elle concerne à la fois les Etats-Unis et l’Europe.

“Bonjour, nous sommes conscient d’un incident qui entraîne une perte de liaison entre les utilisateurs et l’application. Ce qui peut rendre impossible la réception ou l’envoi de message”, peut-on lire en guise de contribution sur la page servant de support.

“Des utilisateurs ne seront plus en mesure de voir une barre noire qui signifie qu’une communication en groupe est en cours et seront ralentis dans l’ajout de nouveaux contacts dans leurs répertoires.”

Aujourd’hui (20 mai), A 14 heures (GMT), Skype réactualise sa contribution qui laisse penser que la pente est plus difficile à monter qu’escompté.

“Nous constatons des améliorations et des utilisateurs nous signalent qu’ils peuvent à nouveau exploiter Skype. Cependant, il y a encore des utilisateurs qui rencontrent des difficultés. Nous travaillons sur le problème”.

Sur Twitter, il y a deux heures (17h00, heure française), l’équipe admettait que le souci de connectivité n’était pas résolu. Et l’alerte vient d’être renouvelée.

La maison-mère Microsoft ne fournit aucune explication à cette défaillance qui persiste.

Le 13 juin, Skype signalait des soucis affectant son logiciel de communication pour les appels dirigés vers les lignes fixes et mobiles. On ignore s’il existe un lien entre ces deux incidents.

Selon le dernier pointage  Microsoft (datant de plusieurs mois), on recense 300 millions d’utilisateurs actifs sur Skype dans le monde.