Skype Translator établit la communication avec les fixes et les mobiles

Apps mobilesMobilitéPoste de travail
skype-translator-2016
5 28

L’application Skype Preview prend désormais en charge la traduction des conversations avec des correspondants sur une ligne fixe ou mobile.

Il y a du nouveau pour les bêtatesteurs de Windows 10 qui utilisent Skype Preview.

La dernière version de l’application apporte la traduction des communications émises vers des lignes fixes et mobiles. Il n’est donc plus nécessaire que les deux correspondants soient connectés sur le logiciel de VoIP.

Sur l’interface, cela se traduit par l’affichage, à côté du numéroteur, d’une option « Skype Translator » qui permet de régler les langues d’entrée et de sortie. Au début de la conversation, l’interlocuteur est averti que ses propos seront enregistrés pour.

Pour la personne connectée sur Skype, la retranscription peut aussi se faire par écrit. Concernant la synthèse vocale, neuf langues sont prises en charge : l’anglais, l’espagnol, l’allemand, l’italien, l’arabe, le russe, le chinois mandarin, le portugais du Brésil… et le français.

Parmi les autres nouveautés de Skype Preview, la possibilité de marquer des conversations comme lues ou non lues, le transfert d’appels vers des mobiles et des fixes ou encore le partage de messages vidéo avec des contacts non connectés.

La version précédente avait introduit le transfert des SMS/MMS vers un PC, l’ajout par glisser-déplacer de fichiers pesant jusqu’à 300 Mo, un système d’aperçu des URL sous forme d’images et la possibilité de reprendre des messages en tant que citations.

Skype Translator avait fait l’objet d’une première démonstration fin 2012, mais sa première véritable apparition remonte au printemps 2014. Les inscriptions au programme préliminaire avaient démarré en fin d’année.

Début 2015, lors des TechDays organisés à Paris, Microsoft avait réalisé une première démonstration en français. Avant d’ouvrir, trois mois plus tard, Skype Translator à tous, sans inscription. À la mi-2015, le français était passé de la version alpha à la bêta, après l’anglais, l’espagnol, l’italien et le mandarin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur