Slate 2 : HP signe le retour de la tablette sous Windows 7

MobilitéTablettes
tablette HP Slate 2

HP met à jour sa gamme de tablettes semi-professionnelles Slate et jette un peu plus de discrédit sur un éventuel retour, dans ses terminaux mobiles, d’un WebOS relégué loin derrière Windows 7.

HP met à jour sa série de tablettes semi-professionnelles Slate avec un modèle qui reprend certains traits matériels d’un prédécesseur sorti en 2009.

Le processeur gagne toutefois en puissance et Windows 7 se pare de fonctionnalités sécuritaires avancées, pour aller titiller Fujitsu et sa gamme Stylistic, MSI et son WindPad, Dell et sa série Latitude

Si ce n’est la tablette TouchPad, c’est donc sa soeur. Quoique. Paradoxe à elle seule, la Slate 2, dernière-née de Hewlett Packard, marque une rupture avec WebOS quand la continuité est de mise sous l’égide de Windows 7 Professionnel.

C’est le grand public qui trinque dans une affaire qui confirme la réorientation de HP vers les marchés verticaux. A l’autre extrémité de l’échelle tarifaire, Archos l’a déjà fait.

Pour la CEO Meg Whitman, l’occasion est idéale : entériner la conservation de la branche PSG, réaffirmer l’héritage de Microsoft et induire en parallèle l’inéluctable abandon de WebOS se résume à faire d’une pierre trois coups.

Pressenti pour investir les ordinateurs en tant que surcouche, voire alternative à Windows (double boot avec chargeur d’amorçage), le système d’exploitation mobile issu du rachat de Palm a perdu en crédibilité.

Notamment depuis cette annonce estivale de son repreneur : il n’y aura plus de terminaux WebOS en Europe, jusqu’à nouvel ordre.

A l’heure de tourner la page, le tournant Windows 8 attendra. Pas la Slate 2, qui embarque une architecture Intel à base d’un processeur Oak Trail (cadencé à 1,5GHz, simple coeur, plus économe en énergie).

Ainsi l’autonomie, typique de tels produits, atteint les 6 heures dans le cadre d’un usage traditionnel : luminosité à 50% sur la dalle de 8,9 pouces 1024 x 600, prise de clichés avec le capteur dorsal de 3 mégapixels, visioconférence avec la webcam VGA frontale et navigation Internet en Wi-Fi.

Solution alternative, la 3G est proposée en option, avec le concours des trois principaux opérateurs américains (pas de disponibilité annoncée en France, mais un prix outre-Atlantique : 699 dollars).

Elle s’adjoint au Bluetooth 4.0 “Smart”, accompagné d’une sortie HDMI 1.4 qui permet la diffusion de flux en 1080p.

A cet effet, HP a soudé, dans un châssis de 23 centimètres sur 15 (690 grammes), 2 Go de mémoire DDR2 à 800 Mhz ainsi qu’un SSD de 32 ou 64 Go.

Ne transparaît toutefois aucun logement destiné à l’insertion du stylet complémentaire, particulièrement adapté à une saisie tactile que facilite la technologie logicielle Swype.

Monnaie courante sur ces produits destinés aux “prosumers”, le module TPM (Trusted Platform Module) autorise le chiffrement instantané des données et leur suppression à distance grâce à Computrace Pro, fonction implémentée dans le BIOS de la Slate.

tablette HP Slate 2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur