Smart city : Paris veut réinventer la ville intelligente de demain

LégislationRégulations
paris-smartcity

Anne Hidalgo, la marie de la capitale, présentera au Conseil de Paris les 26 et 27 mai son plan stratégique visant à faire de Paris une ville « ouverte, connectée et ingénieuse » d’ici 2020.

Ces 26 et 27 mai prochains, la maire de Paris Anne Hidalgo présentera au Conseil de Paris son plan stratégique à transformer la capitale française, d’ici 2020, en « smart city ».

Il s’agit là d’une feuille de route, synthétisant les objectifs, la méthodologie et les différentes concertations à mettre en place avec les parties prenantes.

Le but est de parvenir à faire de Paris d’ici cinq ans une ville intelligente, gérée par les technologies issues du numérique (antennes, caméras, puces, capteurs, etc.) et les objets connectés, permettant notamment de faire communiquer ces objets et les acteurs de la « smart city », ainsi que le recueil et le partage de données.

Ce « Plan stratégique pour la ville intelligente et durable – Perspective 2020 et au-delà » met en exergue le fait que Paris et ses habitants devront faire face, ces prochaines années, à une série de défis : urbanisation, raréfaction des ressources et dérèglements climatique, tout en prenant en comptes « les opportunités ouvertes par la révolution numérique » : mobilité, installation de capteurs, immeubles hybrides, imprimantes 3D…

Le but de la maire de la capitale ? Initier la création d’une ville « ouverte », « connectée » et « ingénieuse ».

Anne Hidalgo souhaite ainsi s’appuyer sur le potentiel des nouvelles technologies pour « concrétiser cette vision de la ville intelligente ».

Le modèle de la « Ville ouverte » s’appuie sur l’innovation ouverte, avec la création de mécanismes de participation et de mobilisation citoyennes, comme la mise en place de budgets participatifs, le lancement de la plate-forme d’idéation idee.paris, l’élargissement de la politique d’open data.

Le pilier lié à la « Ville connectée s’appuie sur un Schéma Directeur pour la Ville Numérique, visant à développer ces 5 prochaines années, une offre de services publics numériques performante, à refondre le site paris.fr et la création d’un compte unique du Parisien, pour un accès unifié à l’ensemble des services municipaux.

La capitale française mise également sur le développement de mobiliers intelligents, comme le déploiement prochain de 100 abribus équipés d’écrans interactifs, l’implantation d’une cinquantaine de capteurs de présence sur les places de livraison parisiennes, les stations de taxis et les places GIG-GIC dans le secteur du quartier de Bercy.

Sans oublier l’accompagnement des usages, notamment auprès des plus jeunes : à la rentrée prochaines, les écoliers parisiens pourront accéder à des activités autour du numérique. Les établissements scolaires devraient également être massivement équipés de matériel informatique ces prochaines années.

 

Crédit image : StevanZZ – Shutterstock.com

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur