Smartphone Blade S6 : ZTE dévoile une configuration blindée

MobilitéSmartphones

A la conquête du marché de la téléphonie mobile, ZTE sonne fort. En témoigne le ZTE Blade S6 au rapport qualité prix assez bluffant.

Classé huitième fabricant mondial de smartphones (devant Sony) au deuxième trimestre 2014, ZTE entend gagner des parts de marché.

Le constructeur chinois a ainsi récemment levé le voile sur le Grand X Max Plus, un smartphone au format phablette grâce à son écran de 6 pouces.

Retour à une taille d’écran plus classique avec un nouveau modèle qui vient étoffer la gamme Blade. En effet, le ZTE Blade S6 sous Android est équipé d’un écran à technologie IPS de 5 pouces affichant une définition HD (720p). C’est le seul compromis réalisé par le constructeur sur ce smartphone qui aligne les spécifications de haute volée.

Il est ainsi animé par le SoC (System on Chip) Snapdragon 615. La puce de Qualcomm intègre deux processeurs à 4 coeurs Cortex-A53 dans un agencement big.LITTLE, ainsi qu’un processeur graphique avancé Adreno 405 (évolution de l’Adreno 330 du Snapdragon 800).

Le S 615 est épaulé par 2 Go de mémoire vive LPDDR3, tandis que le stockage est assuré par 16 Go de mémoire flash, extensible par carte microSD.

Côté connectivité, le Blade S6 s’avère complet avec support du Wi-Fi (jusqu’au 802.11ac), du Bluetooth 4.0 et de la 4G LTE de catégorie 4 (synonyme d’un débit descendant maximum théorique de 150 Mbit/s).

L’ensemble est alimenté par une batterie de 2400 mAh et se présente dans un encombrement compact de 144 x 70,7 x 7,7 mm.

L’aspect photo n’est pas en reste avec le choix du capteur Sony IMX214 (aussi présent sur les Xiaomi Mi 4 et OnePlus One) de 13 mégapixels pour l’appareil photo numérique principal. Tandis qu’un APN grand angle avec capteur de 5 mégapixels est présent en façade.

ZTE différencie son terminal avec l’ajout d’un processeur audio dédié et son interface maison MiFavor 3.0 basée sur la ROM Android 5.0 “Lollipop”.

Cette surcouche apporte des fonctionnalités spécifiques telles que les “Smart Sense”. Un contrôle par les gestes permet ainsi de réaliser certaines fonctions, même lorsque l’écran est éteint. Une approche que l’on retrouve du côté du constructeur chinois Oppo avec son interface ColorOS et ses terminaux mobiles N3 et R5 par exemple.

On peut ainsi allumer la lampe-torche (utilisation des LED du flash) en secouant le terminal ou encore allumer lancer la lecture de musique en dessinant un “V” en l’air devant l’écran.

Si le constructeur tente la singularité dans un marché où l’offre est pléthorique, il n’hésite toutefois pas à s’inspirer d’autres constructeurs. Le look du Blade S6 fait ainsi furieusement penser à celui de l’iPhone 6. Une approche similaire à celle de Xiaomi, la start-up chinoise qui monte en puissance.

ZTE annonce que le Blade S6 sera commercialisé via Aliexpress.com (site de commerce en ligne du Groupe Alibaba) à partir du 10 février prochain au tarif de 250 dollars. Il le sera ensuite au Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Espagne et Hong-Kong à partir du 27 février.

Avec de telles politiques tarifaires aussi agressives, les constructeurs chinois devraient être en mesure de gagner des parts de marché sur le marché de la téléphonie mobile.

   

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur