Smartphones : une double offensive pour Amazon en 2014 ?

Mobilité
amazon-smartphones-3d

A l’horizon 2014, Amazon pourrait prendre position sur le marché des smartphones avec non pas un, mais deux modèles : le premier calé en entrée de gamme ; le second doté de deux fonctionnalités phares : suivi oculaire et interface 3D.

Après avoir investi le marché des liseuses sous la marque Kindle (en 2007) et élargi son périmètre stratégique sur le segment des tablettes avec la gamme Kindle Fire (en 2011), Amazon chercherait à prendre position dans l’univers des smartphones.

Voici plusieurs mois que les rumeurs prêtent au groupe Internet de Jeff Bezos cette volonté de diversifier son offre hardware.

Jusqu’alors, les analystes s’accordaient sur un possible smartphone à bas coût, fidèle à la stratégie d’Amazon, qui se montre agressif sur les prix.

Il était notamment question d’une alliance avec Foxconn, le sous-traitant high-tech d’origine taïwanaise.

Le pionnier américain du commerce électronique avait franchi une autre étape dans ce sens en recrutant, au printemps, Charles Kindel, un ex-manager senior de Microsoft ayant planché sur Windows 7.

Quelques semaines plus tard, Amazon annonçait le rachat de Liquavista, société néerlandaise spécialisée dans la fabrication de panneaux hybrides pour teminaux mobiles, combinant certaines propriétés des cristaux liquides avec celles de l’encre électronique.

Revenait alors, au coeur du débat, un hypothétique smartphone à écran 3D, évoqué tour à tour par Bloomberg et le Wall Street Journal.

TechCrunch relance aujourd’hui cette piste en mentionnant également des fonctions de représentation holographique et de suivi oculaire via quatre capteurs en façade, ce qui permettrait notamment de défiler automatiquement entre les pages lors de la lecture d’un texte.

Le produit embarquerait le même système d’exploitation que les tablettes Kindle Fire : en l’occurrence, Fire OS, un dérivé d’Android. L’écran ne serait pas, à proprement parler, en 3D : l’interface graphique s’adapterait, en temps réel, au regard de l’utilisateur.

En parallèle, Amazon développerait un second smartphone, supposément calé en entrée de gamme, et qui partagerait certaines fonctionnalités du premier modèle.

C’est le cas de cette application permettant de prendre une photo d’un objet pour le retrouver à la vente sur la plate-forme Amazon.com.

Cette nouvelle vague de produits nomades pourrait effectivement constituer une vitrine supplémentaire pour l’offre de contenus d’Amazon, qui vient d’ailleurs d’étendre l’exploitation de son ‘app store’ au monde entier (sur PC, Mac et Android), lançant aussi sa monnaie virtuelle Amazon Coins.

Il est donc fort probable que les ventes soient réalisées avec une très faible marge, comme c’est déjà le cas pour l’offre Kindle. Mais la phase de lancement commercial ne devrait pas intervenir avant le 2e semestre 2014.

Ayant montré des signes de faiblesse au 2e trimestre 2013 (7 millions de dollars de pertes et un résultat d’exploitation en recul annuel de 26%), Amazon exploiterait là un nouveau levier d’innovation et de croissance dans le BtoC.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous d’Amazon ?

Crédit illustration : S.john – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur