Smartphones : Lenovo met un pied en Europe avec le K900

Mobilité
Lenovo K900 smartphone Intel

Fruit d’une collaboration stratégique avec Intel, le smartphone Lenovo K900, pourvu d’un processeur Atom de la génération “Clover Trail +”, investira l’Europe au cours de l’été.

Fruit d’une collaboration stratégique avec Intel, le smartphone Lenovo K900, calé en haut de gamme sur le créneau des tabphones comme le Samsung Galaxy Note, était retombé dans l’ombre depuis son officialisation lors du dernier CES.

Quatre mois plus tard, le voici qui refait surface, prêt à gagner l’Europe, au cours de l’été.

Par opposition aux terminaux mobiles basés sur l’architecture ARM, il est l’un des représentants de la génération “Clover Trail +”, qui combine un processeur Intel Atom bicoeur basse consommation gravé en 32 nm et une solution graphique PowerVR SGX544 (modèle MP2).

lenovo_k900_smartphoneInscrit dans une quête du rapport performance par watt idéal, le K900 matérialise surtout les ambitions d’un constructeur qui a fait de la mobilité l’un des piliers de son offensive 2013.

Lenovo serait d’ailleurs en discussion pour reprendre la division mobile du Japonais NEC. En début d’année, il était même question d’un rapprochement vis-à-vis du Canadien RIM, aujourd’hui BlackBerry.

Passé les partenariats stratégiques, l’heure est à la montée en gamme avec ce K900, doté d’un écran IPS de 5,5 pouces en résolution Full HD 1080p (soit 401 ppp), d’un appareil photo de 13 mégapixels avec double flash et de 16 Go d’espace de stockage.

Si l’absence de 4G (on est en HSPA+ à 42 Mbit/s) reste notable, les performances affichées sur le papier le sont tout autant.

En tête d’affiche, le processeur Intel Atom Z2580, dont la partie calcul à 1,3 GHz, qui prend en charge l’Hyperthreading (4 coeurs logiques, 1 Mo de cache L2 et 2 GHz en mode “Turbo”), est doublée d’un GPU dont la fréquence atteint les 533 MHz.

A la baguette, le système d’exploitation Android 4.2 “Jelly Bean” est épaulé par 2 Go de mémoire vive. C’est deux fois plus de capacité que pour le smartphone ZTE Grand X2 In, dévoilé la semaine passée et placé sur le même segment commercial.

Annoncé à 162 g, le K900 surprend davantage par sa finesse : à 7 mm d’épaisseur, il est plus svelte que les principaux tabphones du marché. Une silhouette qui devrait se payer plus de 500 euros, sans informations quant à l’autonomie de la batterie…

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les smartphones qui concurrencent l’iPhone ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur