Smartphones : 60 % du marché mondial dans les mains de cinq firmes

MobilitéSmartphones
idc-smartphones-t2-2017

IDC estime que Samsung, Apple, Huawei, OPPO et Xiaomi ont capté plus de 60 % des livraisons de smartphones dans le monde au 2e trimestre 2017.

La concentration du marché mondial des smartphones se confirme dans les dernières estimations d’IDC.

Au 2e trimestre 2017, cinq firmes se sont partagé plus de 60 % des ventes.

À 341,6 millions d’unités, le volume global baisse d’une année sur l’autre (- 1,3 %), mais il est en progression chez chacune des cinq firmes en question.

En tête de liste, Samsung, qui a livré 79,8 millions de smartphones (+ 1,4 %), portant sa part de marché à 23,3 % (+ 0,6 point).

Au 1er trimestre, la dynamique du groupe coréen était essentiellement portée par le renouvellement de la gamme Galaxy A, doublé d’une baisse de prix sur les « flagships » Galaxy S7 et S7+.

Cette fois, la croissance est plutôt tirée par les Galaxy S8 et S8+, qui, d’après IDC, pourraient, avec leur écran 18:9, donner des idées à d’autres constructeurs comme le premier Note a contribué à développer le segment des phablettes.

« Xiaomi is back »

Indicateurs également au vert pour Apple, qui a livré 41 millions d’iPhone, contre 40,4 millions à la même période l’an dernier (+ 1,5 %), avec une croissance à deux chiffres pour les modèles « haut de gamme » 7 et 7 Plus – ce qui entraîne une hausse de 2 % du prix de vente moyen, malgré les effets de change. Sa part de marché sur le trimestre s’établit à 12 % (+ 0,3 point).

Au troisième rang depuis plusieurs trimestres, Huawei y reste, avec 38,5 millions de smartphones au compteur (+ 19,6 %), soit 11,3 % du marché (+ 2 points). Son assise en Chine se renforce tandis que son développement en Europe de l’Ouest se poursuit. La situation est plus compliquée sur le marché américain, où les opérateurs semblent devoir constituer un levier de conquête.

Autre groupe chinois à figurer au top 5 : OPPO, avec 8,1 % du marché (+ 1,5 point), à raison de 27,8 millions de smartphones livrés (+ 22,4 %). Les efforts dans le service client ont permis une croissance des ventes en Asie du Sud-Est, où divers partenariats ont par ailleurs été noués, comme avec un opérateur en Thaïlande pour offrir le modèle A37.

vivo, qui occupait la cinquième position depuis plusieurs trimestres, disparaît du classement au profit de Xiaomi, devant d’une courte tête avec 21,2 millions de smartphones (+ 58,9 %), soit 6,2 % du marché (+ 2,3 points). L’Inde apparaît comme un marché prioritaire, comme l’ont illustré des partenariats de distribution et l’ouverture d’un premier magasin Mi Home.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur