Les smartphones et les PC séduisent de plus en plus les Français

MobilitéPCPoste de travail

La dernière étude GfK sur les biens d’équipements de la maison met en avant la très bonne tenue des ventes d’écrans plats, de PC et de smartphones en France durant le deuxième trimestre.

Selon la dernière étude GfK TEMAX, les Français auraient dépensé 6,2 milliards d’euros au cours du deuxième trimestre pour renouveler l’équipement de leur maison. Pour l’ensemble des fabricants de produits électroniques, grand public et professionnel, cette performance trimestrielle constitue une hausse de 4% par rapport à la même période de l’année précédente.

GfK rappelle cependant que 2009 avait été mauvaise année pour ce secteur. De surcroît, la croissance a été tirée, selon GfK, par la performance exceptionnelle de l’électronique grand public (+8,6%) dont les ventes ont été dynamisées par l’effet “Coupe du monde de football”.

GfK estime ainsi à 250 000 le nombre de ventes supplémentaires de téléviseurs à écran plat résultant de ce phénomène pour le deuxième trimestre. La vente de décodeurs numériques a également contribué à la croissance de ce secteur.

Le secteur de la micro-informatique (PC de bureau, PC portables, moniteurs, périphériques) reprend aussi du poil de la bête avec une croissance de 3,9% au deuxième trimestre. Cette croissance est due en partie à la pénurie de certains composants, qui a engendré une hausse des prix moyens, et en partie au succès des ventes de PC “tout-en-un”, devenus de vrais centres multimédia.

Concernant le chiffre d’affaires des appareils photo numériques, celui-ci progresse de 2,4% au cours du second trimestre, mais recule, au total, de 0,7% au premier semestre. Si les ventes de compacts progressent en volume, ce sont les reflex qui dynamisent le marché avec des taux de croissance de 16% en volume et de 10% en valeur.

Cette étude montre toutefois que le potentiel de ce marché demeure encore important notamment grâce à l’augmentation des performances des zooms, de la fonction vidéo full HD, des doubles écrans, et de l’apparition des compacts à objectifs interchangeables.

Enfin, et ce pour la première fois depuis qu’ils sont arrivés sur le marché des téléphones portables, les smartphones ont, avant déduction de la subvention des fabricants versée aux opérateurs, généré plus de chiffre d’affaires que les autres terminaux mobiles sur un trimestre.

Ainsi, le chiffre d’affaires pour les smartphones atteint les 224 millions d’euros contre 211 millions d’euros pour le reste de la téléphonie mobile. En France, depuis le début de l’année, le nombre de smartphones vendus a bondi de 140%. Au cours du deuxième trimestre, plus de la moitié des ventes de terminaux sont constituées par des  smartphones.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur