Orbis : l’offensive de Samsung anti-Apple Watch en gestation

Mobilité
microsoft-smartwatch

Samsung préparerait avec minutie une offensive contre l’Apple Watch avec la montre connectée Orbis qui sera dévoilée à l’automne.

Samsung est monté rapidement au créneau dans le domaine des smartwatches. Initialement avec la Galaxy Gear. Depuis, une succession d’autres montres connectées estampillées Samsung est apparue, sans jamais réellement convaincre.

Mais à quand une véritable “Apple Watch killer” ? Alors que l’Apple Watch débarque en avril sur le marché…

Initialement, on attendait une annonce à l’occasion du Mobile World Congress (MWC) 2015 mais la priorité a été donnée à la présentation du smartphone Galaxy S6.

En fait, la firme sud-coréenne “planche dessus” afin de la perfectionner, selon le Wall Street Journal.

Cette offensive de Samsung devrait s’appeler Orbis (“zone circulaire” en latin) et être dévoilée, d’après Tizen Indonesia, à l’occasion du CTIA Super Mobility de Las Vegas qui se tient du 9 au 11 septembre. Soit juste après l’IFA de Berlin qui se déroule du 4 au 9 septembre 2015.

La Samsung Orbis se caractérisera par un design circulaire, à l’image des Motorola Moto 360 et LG G Watch R (les deux smartwatches évoluant qui sont probablement les plus abouties sous Android Wear).

Elle pourrait également se distinguer par des fonctionnalités avancées, comme on a pu le constater dans un brevet déposé par Samsung en 2014.

Dotée d’une caméra intégrée au bracelet, elle pourrait reconnaître des objets, mais aussi jouer le rôle de clef de voiture ou encore de télécommande TV.

Un anneau entourant la montre lui permettrait de reconnaître des gestes, une habitude du côté de Samsung qui intègre de telles fonctionnalités dans ses smartphones haut de gamme grâce à Touchwiz.

Autre fait notable, l’Orbis évoluerait sous Tizen et non Android Wear.

La recharge sans fil serait à l’honneur, ce qui éviterait de recharger la montre avec ses imposants appendices que Samsung livre généralement avec ses smartwatches pour assurer la recharge filaire. Samsung aurait d’ailleurs développé un chargeur sans fil spécifique à cet effet.

Enfin, Samsung se pencherait sur l’autonomie de sa montre, ce qui pourrait constituer l’argument phare face à l’Apple Watch (dont l’autonomie est limitée à 18 heures).

Une stratégie qui rappelle celle du groupe suisse Swatch qui s’appuie sur de nombreux brevets relatifs aux brevets pour lancer des smartwatches avec une autonomie de plusieurs mois, telles que la Swatch Zero Touch One.

Dans cette même optique, l’Orbis serait équipée du SoC (System on Chip) « maison » Exynos 7 Octa (7420) que l’on trouve dans les Galaxy S6 et S6 Edge.

Une puissance qui semble disproportionnée puisque la puce intègre un processeur 64 bits doté de 8 coeurs. Il devrait toutefois être logiquement cadencé à des fréquences inférieures dans un souci d’économie énergétique. Mais surtout, gravée en 14 nm (avec des transistor MOS « 3D » FinFet) cette puce présente un rapport performance par watt très avantageux.

Avec l’Orbis, Samsung pourrait montrer la voie dans un mano a mano avec Apple qui s’annonce à nouveau passionnant.

(Credit photo illustration : Copyright: Gianluca Rasile)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur